Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2017

&.-1- Atavisme - Les croyances et les religions ont suscités les potentats.

INTRODUCTION : Cette étude a pour ambition de défendre la théorie de l'évolution de l'espèce humaine due à l'action des potentats (du latin potentatus " pouvoir souverain"). --- Parmi les humains, ceux qui étaient physiquement les les plus forts se sont imposés par la force ou ont été suivi pour leur opportunisme ou leurs qualités intellectuelles. ---  L'objectif de cette étude est de défendre la théorie que l'aboutissement de notre monde provient de la loi du plus fort, personnalisé par le  potentat.  Ce comportement est la conséquence du grégarisme qui soumet ou élimine les plus faibles. ---                                                                                                  

&.-1- Source et origine de l'atavisme - L'espèce humaine, physiquement fragile ,fut forcée de s'unir pour affronter les dangers d'une existence précaire. --- Les croyances et les religions ont favorisé les potentats qui les assujettiront pour les "protéger" . ---

1.1- Cette étude a pour but de rechercher une réponse aux  interrogations qu'on se pose devant des évidences résultant de l'analyse de notre environnement, de la recherche de son origine ainsi que du fonctionnement de son mécanisme fondamental. --- Notre condition d'être solidaire suscita l’apparition de meneurs potentats utilisant les croyances pour asseoir leur autorité. ---

1.2- En préambule, il est essentiel d'analyser le mécanisme de l'évolution qui obéit à la loi fondamentale de tout ce qui est. ---  En tant qu'être humain, dépendant de ses conditions d'existence,  nous sommes soumis à la logique de prévoir un début et une fin à tout. --- C'est par raisonnement que nous sommes forcés d'admettre que les concepts de début et de fin de tout n'existent pas :  Dans l'absolu, donc en dehors de notre condition humaine, le début et la fin des choses sont inconcevables. ---  L'espace dans lequel nous évoluons et le temps qui le fait fonctionner n'ont pas de commencement, ni de fin : on n'est ou on n'est pas, sinon c'est  le néant ou l'immobilisme. ---

1.3- Cette subordination à ce mécanisme essentiel nous pousse aux déductions suivantes : notre ère d’existence, la planète terre, est le produit d'un mécanisme total dont les composants sont en perpétuelle évolution avec un début et une fin, sinon c'est l'absence de mouvements ou l'état statique, c'est à dire le néant. ---

1.4- Ce préambule était nécessaire pour mieux exposer le mécanisme fondamental logique, essentiel et permanent qui est à la base de l'évolution. --- On peut affirmer que ce mécanisme fondamental est le seul possible et est démontré par la raison. ---

1.5- Dans ce contexte d'évidence du mécanisme de tout ce qui est, nous devons établir les constats suivants, eux aussi primordiaux et uniques : exister suppose le mouvement de quelque chose que l'on a appelé la matière qui est en mouvement permanent et qui obéit à une seule loi possible, c'est avoir un début et une fin, sinon ce serait impossible puisque sans suite ni résultats. ---

1.6- La matière en évolution ne peut qu'obéir à un mécanisme de construction de ses éléments suivi de leur destruction (sinon il n'y aurait pas de mouvement), ce qui suppose que la matière constitue un univers unique qui fonctionne suivant sa loi de permanence, d'occupation et d'évolution. --- 

1.7- Un certains nombres de constats nous permet de déduire que toutes les "particules" de L'univers se construisent de manière permanente et forment un tissus infini en mouvement perpétuel créant une "histoire permanente" . ---

1.8- Ces constats apportent des éléments d'explication aux mécanismes qui produisent les phénomènes paranormaux acceptés par la science. ---Ces phénomènes nombreux et inexplicables existent, acceptés par des scientifiques sérieux et crédibles et ne peuvent s'expliquer que par une construction fondamentale que notre entendement ne peut admettre. --- tous les éléments de la matière vivante ou inerte ont une histoire qui peut revenir dans certains cas accidentels provocant des éléments inexplicables. ---

1.9- Nous commettons l'erreur de prétendre comprendre le "tout fondamental" avec un mécanisme humains, appelé l'intelligence, apparu fortuitement après des péripéties à la limite de la disparition totale. --- Nous sommes vraisemblablement les seuls dans l'univers à être capable de comprendre avec notre mécanisme de pensée. --- Notre évolution cahotante et chahutée ne peut que nous amener à conclure que notre intelligence et notre faculté de comprendre sont unique dans l'univers, tel que nous le concevons .

1.10- C'est sa rivalité atavique, développée par l'intelligence, qui permet à un être fragile de dominer les autres êtres vivants de sa planète. --  D'autre part, son biotope est le résultat d'un accident de la mécanique de l'univers qui permet l'eau liquide. --- Quant à la vie, c'est à la suite de circonstances fortuites dues au hasard qu'elle est apparue provoquant notre existence . --

 

A suivre dans une étude approfondie de notre histoire et de "l'histoire" qui s'est construite à partir d'un mécanisme de vie humaine produite par l'évolution des êtres vivants aboutissant à un être intelligent devenu solidaire à cause de ses conditions de précarité.

 

-o-o-o-o-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire