Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/07/2016

&92a Ma définition du bonheur.

MA DÉFINITION DU BONHEUR.

Le bonheur tient dans un panier à six anses :

LA PATIENCE – LA TOLERANCE

LA PERSEVERANCE – LA TEMPERENCE

LA PERFORMANCE

 

ET LA CHANCE

Qu’il faut saisir à deux mains

Quand elle passe

Et elle passe toujours

Même là où on l’y attend le moins

 

-o-o-o-

 

Le bonheur est un sentiment difficile à trouver dans les vicissitudes de la vie. --- Il est subtil et on le garde difficilement. --- On le recherche dans beaucoup d’expédients factices, tels la boisson, la drogue ou même le bien-être de la somnolence au soleil. ---

Et pourtant, il y a une vraie façon de trouver cet état d’une manière quasi permanente, c’est ce que symboliquement on peut définir selon la formule succinctement imagée reprise plus haut.

Le bonheur tient dans un panier à six anses qu’il faut toujours symboliquement tenir à deux mains devant soi pour y puiser tous les éléments qui vont construire ce bonheur, ils sont nombreux et peuvent être succinctement définis avec six mots en « ance » comme « anse d’un panier »

 

LA PATIENCE :   Notre nature insatisfaite nous pousse à vouloir tout « tout de suite », à être « impatient » de ne pas obtenir « immédiatement » ce qu’on désire. --- Cette attitude nous amène à entrer en conflit avec les autres, si bien que cette réaction crée dans l’entourage un climat de tension funeste à la bonne entente, elle-même indispensable au bonheur. ---

 

LA TOLERANCE :  Accepter l’autre tel qu’il est. --- Nous avons, la plupart, un besoin de critiquer l’autre ou les autres en les jugeant incapables ou incompétent. --- Ce travers est devenu général et nous estimons devoir « donner la leçon » aux autres. --- Ainsi dans une discussion ne pas admettre qu’on a tort ou parfois de se donner raison en adoptant l’échappatoire « c’est ce que je voulais dire » qui clos le débat et laisse l’autre « pantois ». ---

 

LA PERSEVERANCE :   Ne jamais abandonner, même si les circonstances sont défavorables ou difficiles et semblent impossibles à réaliser. --- C’est alors qu’il faut « serrer les dents », continuer « envers et contre tout » et surmonter le découragement. --- Le résultat sera toujours bénéfique, même « l’échec » peut être positif, car il permet « en déblayant le terrain » de mieux trouver une voie nouvelle en recherchant les circonstances de l’échec.

 

LA TEMPERENCE :  La définition didactique du Grand Robert est la suivante : « Modération dans le plaisir des sens ». --- Il est important pour la santé physique et mentale de chacun d’éviter les excès tant dans le boire que le manger et la sexualité. --- Il n’empêche que les écarts occasionnels ne peuvent qu’être bénéfiques ne fut-ce que pour le souvenir que l’on magnifie et dont on parle avec plaisir. ---

 

 LA PERFORMANCE :   Définition en psychologie du Grand Robert : « Résultat individuel dans l’accomplissement d’une tâche, dont les facteurs principaux sont l’aptitude et la motivation ». --- Dans tout ce qu’on réalise, il est important de le faire avec le souci personnel d’atteindre son meilleur niveau, même s’il en coûte beaucoup d’effort, souvent au détriment de son confort personnel. ---

 

LA CHANCE :  Notre nature humaine est soumise aux aléas de la vie. --- Chaque instant, chaque seconde est susceptible d’apporter malheur ou bonheur. --- Nous ne sommes pas maître du destin et nous devons tenir compte de la chance ou de la malchance qui se présente. --- Il faut les subir et les gérer intelligemment pour qu’elle ne puisse atteindre cette « discipline » du bonheur à s’imposer. --- Comme la chance est fugace, il faut la saisir quand elle passe et elle passe toujours partout, même là où on l’y attend le moins. --- Même, un malheur peut être générateur d’un futur heureux. --- Ainsi le cas vécu de quelqu’un qui a perdu la moitié de la vue, devenu à moitié aveugle et qui éprouve les plus grandes difficultés à lire, qui s’est progressivement adapté à son handicap, à tel point que d’intellectuel moyen physiquement actif est devenu intellectuel performant « assis » qui utilise l’informatique pour adapter son infirmité à sa vision, ce qui le rend très heureux de ce qu’il réalise maintenant. ---

-----

Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. (Albert Schweitzer)

Fais ton bonheur d'augmenter celui de tous. (André Gide)

Plus on est heureux et moins on prête attention à son bonheur. (Alberto Moravia)

Le vrai bonheur consiste à rendre les autres heureux. (Proverbe hindou)

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir (Saint Luc)

L’homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d’un plus grand nombre. (Diderot)

Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer. (Mère Theresa)

-o-o-o-o-

Commentaires

Cher Doulidelle, je découvre ta "formule" bien imagée du bonheur en cette journée si triste marquée par l'horreur à Nice hier soir.
Aux citations que tu proposes, permets-moi d'ajouter celle-ci, d'André Gide : "Ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui-même."

Écrit par : Tania | 15/07/2016

Toutes ces citations sont belles et incitent à la réflexion. Je retiendrai peut-être Mère Teresa...

Écrit par : Bonheur du Jour | 03/08/2016

Les commentaires sont fermés.