Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2013

Ch.00.0a - A la mémoire de Christian de Duve qui a décidé sa fin d'exister, ce 4 mai ... Mes travaux sur l'origine de la matière et ce qui est fondamental dans l'absolu de la pensée ... Etudes sur les problèmes actuels de société ...

Ce grand savant et grand penseur, sans doute le plus clairvoyant de tous se livrait ces dernières années à un combat  inégal contre les forces inconscientes du monde, toujours obnubilées par un l’espoir d’un hypothétique « Au-delà » … La destinée ne lui a pas permis de poursuivre cette action … Devant son impuissance à combattre la maladie, il a décidé d’éviter la déchéance qui l’attendait … Grâce à cette action courageuse, il nous laissera de lui le souvenir du plus lucide et du plus sage de tous nos contemporains A nous de reprendre le flambeau, en propageant ses théories pour sauver l’humanité et la planète d’une fin catastrophique d’autodestruction,.., inévitable si on ne planifie pas sa prolifération par une politique de régulation des naissances …

 

 -----

 

Étant donné le succès que rencontre mon intervention, je me sens dans l’obligation de la maintenir, tout en m’efforçant de la tenir à jour   En espérant que ce mouvement  sera soutenu et aidé par d’autres initiatives, pour pousser nos responsables à agir enfin et créer des commissions d’études pour sensibiliser à cette problématique le monde politique mondial… Il nous reste peu de temps pour agir, étant donné le gigantisme de la tâche dans un monde qui commence seulement à réaliser un danger qu'a dénoncé avec persévérance le professeur de Duve dans ses derniers ouvrages et dans ses interventions médiatiques …  Il nous a quité définitivement, de sa volonté, en nous laissant le soin de propager son message ...  

Je vais donc suspendre la rédaction inachevée de « Mes notes sur la métaphysique, la vie et l’existence » dont voici les différents chapitres : E=mc², la vie, infini et éternité, les initiés, cordes, branes, l'intelligence est référentielle, Darwin, inventaire des moyens de l'intelligence, pensée, cohérence et déduction, langage, intelligence créatrice, habileté manuelle, les cinq sens, l'eau, l'air et le vent, le soleil, la Terre, la vie, le feu, la lune, les étoiles, ... de même  « Les plaisirs de l'existence »: L'hydromel, la bière, les vins, l'alcoolisme et ses limites, le thé, le café, les rafraîchissants et énergisants ... (Cliquer dans la colonne de droite pour en connaitre le contenu)…

Je compte achever ces notes sur la métaphysique, la vie et l'existence  en étudiant  le phénomène d'hominisation de la planète  provoquée par les effets de la boisson et de la nourriture sur son évolution ... en développant et spécialisant ses facultés gustatives améliorées par la cuisson et les adjuvants ... le poussant à la sédentarisation et au confort dans l'élevage et l'agriculture et plus tard à l'industrialisation ... entraînant loisirs et richesse, excès et plaisirs ...  

Ces différents sujets feront l'objet de plusieurs sous-chapitres et me permettront de mettre un point finale, en guise de conclusion, à l'entièreté du chapitre 29 de mes notes sur la métaphysique, la vie et l'existence,  en étudiant les autres conséquences du progrès humain : la transformation de la matière et  la maîtrise des forces avec les dangers d'autodestruction, qu'elles sous-tendent.

Je profiterai de ce "congé" pour reprendre mon ancien métier d'expert-comptable en me consacrant entièrement à la rédaction d'un ouvrage que je compte publier d'ici un an sur un procédé d'utilisation des moyens informatiques pour satisfaire l'information économique dans la gestion des affaires, qui devrait intéresser les petites entreprises qui sont plus que jamais l'avenir de l'économie de nos pays perdant leurs plus beaux fleurons industriels à cause du coût élevé de la main d'oeuvre ...

Cependant et avant tout, il est surtout important d’appuyer la démarche et l’appel du professeur de Duve pour sauver notre descendance d’un danger « imminent » d’autodestruction de notre espèce ...

-----

 Relai de l’appel du Prix Nobel de médecine pour sauver la planète

------

NOS PETITS-ENFANTS SONT EN PÉRIL, SAUVONS-LES ! 

EN PRENANT DÉS MAINTENANT LES MESURES QUI S’IMPOSENT.

Je me suis permis d’adresser individuellement, ce 23 décembre, au plus grand nombre

de parlementaires et de sénateurs belges francophones

 le message, ci-dessous, de Christian de Duve, prix Nobel, concernant  le problème de

surpopulation qui menace notre planète,  

pour qu’ils entament une action de sensibilisation

et de mobilisation, d’abord à l’échelle locale de la Belgique francophone

 pour la propager ensuite à l’échelle mondiale.

Il n’est pas trop tard, mais il est temps d’agir, si nous voulons sauver notre descendance. 

JE M’ADRESSE À TOUS POUR PROPAGER CE MESSAGE DU CÉLÈBRE SAVANT.

-----

APPEL EN FAVEUR D’UNE ACTION POUR SAUVER LA PLANÈTE

MENACÉE DE SURPOPULATION AUTODESTRUCTRICE .

SOS, notre descendance est en péril …

Étant très préoccupé de l’avenir de ma descendance, je me sens le devoir d’agir efficacement  pour soutenir l’action du professeur de Duve en faveur d’une gestion plus équilibrée de la prolifération de notre espèce en grand danger de surpopulation autodestructrice…

Comme dans tous les moments difficiles de son histoire, les civilisations dominantes de l’humanité se réfugient dans l’attitude de l’autruche… Adoptant une politique à courte vue, elles mettent la tête dans le sable, sans souci de l’avenir : «  après moi le déluge ! » … disait Louis XV, … dans le déluge de la révolution, son successeur, guillotiné, en perdit la tête et la royauté devint une république …

Il est indéniable que, nous, les géniteurs des générations futures, portons la lourde responsabilité vis-à-vis de notre descendance de mener un débat de fond sur le problème de surpopulation qui la menace et de prendre les mesures qui conviennent …

Les autorités de nos sociétés  doivent mobiliser le maximum de responsables politiques et religieux pour chercher des solutions à court et à long terme de limitation des naissances, en vue d’éviter l’autodestruction inévitable d’une humanité surpeuplée saturant son espace vital …

Christian de Duve dans son dernier livre soutient que c’est par atavisme que nos ancêtres, humanoïdes arboricoles fragiles, ont privilégié l’associativité, l’union faisant la force, avec la conséquence néfaste de  provoquer la rivalité entre clans voisins … Cet instinct primaire est d’ailleurs le réel moteur de la sélection, favorisant les plus forts au détriment des autres …

Aussi, le célèbre professeur émérite, prix Nobel de médecine, a-t-il lancé un appel angoissé à l’humanité intelligente et responsable pour qu’elle surmonte cet instinct atavique de domination conquérante des plus forts pour le remplacer par une solidarité planétaire  de gestion des biens et des personnes  …

Dans mon bloc et mon site depuis une douzaine d’années, J’ai l’avantage d’être suivi par un nombre sans cesse grandissant de lecteurs (journellement 150 à 250 qui lisent ou consultent 500 à 1000 pages) … Cette responsabilité médiatique de moyens divulgateurs m’entraîne à provoquer une démarche la plus large possible en m’adressant directement aux pouvoirs politiques du monde, rendus conscients du danger, pour qu’ils mettent en place des groupes d’études qui s’efforceront de trouver des solutions à ce tellement délicat problème …

Il est d’autant plus délicat, qu’il touche des positions religieuses partagées par l’ensemble d’une humanité qui espère toujours un au-delà de bonheur et de récompense de ses mérites, en compensation d’une existence difficile voire insupportable …

Cet écueil est de taille et semble insurmontable, tellement les croyants de la majorité des religions prônent le « croissez et multipliez-vous » des écritures … C’est dire la difficulté qu’il y aura de trouver le compromis qui contentera tout le monde, sans porter atteinte au fond de convictions érigées souvent en valeurs dogmatiques …

C’est la raison pour laquelle, je pense que les responsables politiques représentant toutes les tendances, élus démocratiquement par leurs concitoyens, sont les seuls à être vraiment capables de se charger d’une approche constructive de ce délicat problème

Dans cette optique, je propose de provoquer un mouvement, local d’abord, universel ensuite, mobilisant les « élus du peuple », tous partis confondus, sensibilisés à cette problématique, pour qu’ils en prennent conscience et l’étudient à l’échelle la plus large possible.

Cette action « désespérée » de la « dernière chance », prendra beaucoup de temps sans doute, tellement l’inconscience est notoire … les hommes politiques sont eux-mêmes plus préoccupés de leurs succès médiatiques actuels, en privilégiant le confort et le bien-être immédiat sans se préoccuper d’un avenir de restriction qu’ils estiment, à tord, plus hypothétique que certain…

Le seul argument qui peut porter et qu’il faut avancer impérativement est l’avenir de notre descendance (surtout nos petits-enfants) Si nous laissons « «aller les choses », ceux-ci connaîtront un futur « catastrophique » … : Les peuples s’entredéchireront dans des combats de possession  des biens disponibles et les progrès de la science militaire n’augurent que de lendemains apocalyptiques …

J’ai repéré sur la « toile » les coordonnées des parlementaires francophones (députés et sénateurs) auxquels j’ai adressé individuellement ce message, en espérant qu’ils feront le nécessaire pour le promouvoir et créer des groupes de réflexion qui chercheront un début de solution à cet épineux et délicat problème …

Je réalise bien l’incongruité de ma démarche dans le climat actuel et, peut-être,  la naïveté de son contenu à une époque du « chacun pour soi » Cependant,  je n’aurai pas la conscience tranquille tant que je n’aurai pas épuisé tous les moyens à ma disposition pour propager cet angoissant message d’alerte du prix Nobel de physiologie, Christian de Duve La physiologie est la science qui a pour objet d’étudier la vie, justement menacée par la prolifération d’une de ses plus belles réussites, …  l’être humain …

J’espère que mon action ne produira pas le même effet qu’une aiguille pénétrant un tas de saindoux dans l’indifférence de l’inertie de sa masse …  

Malgré tout, dans cet espoir, je souhaite à tout le monde un avenir heureux, dans un immense esprit de solidarité, faite avant tout de clairvoyance constructive pour une humanité devenue fraternelle et solidaire devant le danger de saturation planétaire et d’autodestruction  que prépare son espèce …

-----

Pour terminer, je recommande à ceux qui me lisent de se procurer l’intéressant dernier livre de Christian de Duve qui expose le problème et nous met face à nos responsabilités de lutter contre un grégarisme atavique ... : un petit ouvrage de 92 pages, écrit dans un style clair à portée de tous intitulé : « De Jésus à Jésus en passant par Darwin » qui a paru en 2011, chez Odile Jacob au prix de 9,45 euros …  (téléchargement 6,99 euros chez Amazonkindle)  et pour ceux qui voudraient pousser davantage leur investigation, je conseille ses autres ouvrages, chez le même éditeur : Génétique du péché originel : le poids du passé sur l’avenir de la vie (2009, nouvelle édition 2010) - Singularités.  Jalons sur les chemins de la vie (2005) – A l’écoute du vivant (2002).

 IMPORTANT : Christian de Duve vient de publier ce 2 janvier 2013 un nouvel ouvrage  : "Sept vies en une, mémoires d'un prix Nobel" chez Odile Jacob (335 pages environs au prix de 25,90 euros) - ouvrage dans lequel il s'interroge sur l'origine et le sens de la vie, évoquant son agnostiscisme.

-----

A toutes fins utiles, voici mes coordonnées :

Emails : phmailleux@skynet.be

              philippemailleux@gmail.com

BLOG: http://philippemailleux.blogs.lalibre.be

            Avec un moteur de recherche : PROPOS D’UN OCTOGÉNAIRE  

SITE:  http://phmailleux.e-monsite.com

  -----

« Il n’est pas trop tard, mais il est temps … »

Paul-Henri Spaak, à la tribune des Nations Unies … déjà, directement après la guerre en 1950, lorsque les « blocs » est et ouest risquaient de s’affronter dans un conflit que les armes atomiques, pourtant primaires à l’époque, pouvaient rendre apocalyptiques.

-----

« Si on ne fait rien, on va droit dans le mur … »

Professeur Christian de Duve, prix Nobel de physiologie, il prône, entre autres, une limitation générale des naissances … Si on ne fait rien, continue-t-il, l’humanité pourrait disparaître et pas à très longue échéance … Je suis ébloui par le passé que j’ai connu et effrayé par l’avenir (Entretien avec Guy Duplat, le 1er octobre 2012, paru dans La Libre Belgique)

-----

 Le 30 octobre 2011, nous avons atteint les 7 milliards de «Terriens »

Depuis, ce chiffre s’est alourdi de plus de 80 millions d’êtres humains … A ce rythme, nous dépasserons les 10 milliards dans 50 ans, atteignant les seuils de saturation les plus optimistes … Si nous ne freinons pas cet emballement, nos petits-enfants connaîtront les pires malheurs …

--

Appel du Prix Nobel, Christian de Duve

Christian de Duve avait fêté ses nonante-cinq ans le 2 octobre 2012 … Il nous a quitté alors que toujours physiquement et intellectuellement en forme, il avait lancé un cri angoissé au monde pour qu’il réalise qu’il n’est pas trop tard, mais qu’il est temps  …  

Résumé de son entretien avec le journaliste Guy Duplat de la Libre Belgique, la veille de son anniversaire :

« Malgré l’évolution des sciences, beaucoup continuent souvent à voir le monde comme on le voyait au Moyen-âge … J’appartiens à une génération privilégiée, car nous avons connu un boom des technologies …  Je me rappelle encore très bien le vol transatlantique de Lindberg en 1927 … Il est impossible (dans l’histoire) de trouver une génération qui a connu de tels changements,  mais qu’en est-il des mentalités ? … »

« C’est en matière de démographie que la cécité est la plus forte … De mon vivant,  la population mondiale aura quadruplé avec pollution de l’environnement et exploitation irresponsable des ressources naturelles … L’explosion démographique représente une menace terrifiante pour l’humanité … Si on ne fait rien, celle-ci pourrait disparaître et pas à très longue échéance … Je suis ébloui par le passé que j’ai vécu, mais effrayé par l’avenir … »

« Les gens n’ont pas appris à raisonner avec la rigueur et l’honnêteté intellectuelle qu’essaient d’observer les scientifiques, en pratiquant le doute méthodique dont parlait Descartes … Ils manquent d’objectivité et sont obnubilés par des croyances et des certitudes qui ne se fondent  sur une aucune réalité démontrable. »

« C’est vrai du Pape qui parle de « vérités révélées » et donc, non contestables et qui est pourtant suivi par 1,5 milliards de gens … C’est vrai des disciples de Mahomet, de José Bové qui lui aussi lance des « vérités » sans les démontrer, ainsi que des fondamentalistes chrétiens aux États-Unis … Imaginez que 50 % des américains ne croient pas dans la théorie de l’évolution de Darwin, dans le pays le plus développé du monde. »

« Mais, il y a plus grave.  Nous risquons d’aller vers de nouvelles guerres de religion qui pourraient embraser tout le Moyen-Orient, mais avec des armes autrement destructrices que celles des Croisés … »

« J’ai été choqué de voir comment on a immédiatement titré « Les OGM sont dangereux »  sur base d’une seule étude qui n’a même pas la caution du monde scientifique … Les auteurs de l’étude sont des adversaires déclarés des OGM … Il faut des études objectives, sans à priori … On peut rejeter un OGM et en accepter un autre … Des centaines de millions d’Américains mangent des OGM depuis des années sans qu’on ait signaler le moindre accident … En réalité, il règne une peur irrationnelle basée sur l’ignorance et parfois la malhonnêteté intellectuelle …»

 « Avec les OGM, on choisit une modification génétique rationnellement, dans un but déterminé … Est-ce un tord de remplacer le hasard par la raison ? …  La nature n’est ni bonne, ni mauvaise … elle est indifférente … On trouve une autre forme de respect de la nature dans la doctrine catholique qui voit dans la nature une œuvre voulue par Dieu, à laquelle on ne peut pas toucher, dans le contrôle des naissances, par exemple, où seule la méthode dite « naturelle » est admise … »

 « Qui seront les éducateurs de demain, qui pousseront à cette sagesse nécessaire ? … Ce fut longtemps le rôle des religions, mais elles s’enferment dans un prosélytisme pour défendre des positions doctrinales soi-disant révélées et incontestables … J’aimerais que le pouvoir soit occupé par des sages, mais dans l’histoire, les sages, qu’ils se nomment Socrate, Jésus ou Gandhi, ont été éliminés … On ne veut pas de sages, car les solutions qu’ils apportent n’ont pas de profits immédiats alors que c’est ce que nos sociétés cherchent , entraînées par un processus de sélection naturelle dont elles sont les esclaves  … »

 « Il faudrait que les sages puissent agir sur l’éducation dès le berceau …  C’est pourquoi je mets beaucoup d’espoir dans une participation plus grande des femmes dans la société … La première éducation des enfants est en grande partie dans leurs mains et elles sont peut-être comme les autres femelles mammifères, génétiquement moins agressives que les mâles ... 

 " Avec son cerveau quatre fois plus gros que celui d’un chimpanzé, l’homme est le seul être vivant qui pourrait s’opposer à la sélection naturelle … Je suis pessimiste, aujourd’hui, mais je veux rester, aussi, optimiste car je ne veux pas que mes petits-enfants héritent d’une catastrophe …"

-----

 ANNEXE :

  MES TRAVAUX SUR L’ORIGINE DE LA MATIÈRE ET LA VIE 

 Synthèse des avancées récentes concernant l'origine de la matière.

Les scientifiques, depuis qu'ils ont découverts les lois de la nature, de la vie et de l'évolution, se sont trouvés confrontés à des mystères que certains, pour simplifier ou pour résumer l'inconnu, ont appelés Dieu ... Quand Einstein dit Dieu ne joue pas aux dés, il emploie une métaphore pour bien faire comprendre que le hasard est absent du mécanisme de fonctionnement de l'Univers ... qu'il s'agit d'un processus fondamental axé sur une occupation évolutive du temps et de l'espace ... capable de produire des phénomènes tels la vie, qui, elle, sera soumise à la contrainte évolutive, elle aussi, de l'élimination du moins adapté à son milieu au profit de celui qui l'est davantage ... assurant ainsi le progrès des espèces ...

Einstein a découvert que ce merveilleux "assemblage" de structures diverses qui constituent la matière, se sont harmonieusement formées au départ d'une loi unique dont on commence à deviner la formulation simple, à partir du Boson de Higgs (la particule de Dieu) qui occuperait le moindre espace de notre Univers, chacune de nos cellules y comprises ...

En trouvant la formule qu'il a simplifiée en "E = mc²", le grand savant énonçait déjà un des principes de la loi fondamentale de la matière ... (Voir aussi 00.10.b à droite, les énoncés A à F, qui posent question) ...

Quand Einstein disait " Ce que je veux connaître c'est la Pensée de Dieu"  le génial découvreur,  faisait allusion, peut-être, à l'hypothèse de Leibniz (1646-1716) qui avait supposé le départ de l'Univers à partir d'un processus mystérieux dont la matière serait absente ... en opposition à la théorie d'un univers global totalement matériel dont "Notre Univers" ne serait qu'un bourgeon ...

J'ai étudié l'excellent ouvrage des frères Bogdanov  (dont le titre est justement : La pensée de Dieu") ... Depuis toujours, ces deux chercheurs travaillent le pré-big-bang ...  j'y ai relevé le passage suivant concernant la théorie de Leibniz et de ceux de l'école de Göttingen : " Il peut exister un nombre plus vaste que l'Univers.  Dans ce temps imaginaire où l'harmonie préétablie prend sa source, un nombre-Univers d'une grande pureté, hors de l'espace-temps, pourrait bien contenir la complexité la plus haute que l'esprit humain puisse imaginer ... Et que la pensée de Dieu puisse concevoir "  (Il s'agit là, bien sûr, du Dieu-Science) ...

Les frères Bogdanov, eux aussi, se sentent interpellés par cette possibilité d'un pré-Univers sans matière ... Voir leur récente publication appelée justement "La pensée de Dieu" parue chez Grasset ...

En postface de cet ouvrage, Luis Gonzalez-Mestres, physicien des particules, chercheur au CNRS/IN2P3, signale que les lois de la physique des particules sont d'une précision absolument infinie  ... alors que dans le reste de l'Univers, il n'y jamais deux choses absolument identiques et que ce qui est usiné par l'homme en série, avec la plus grande précision, présente toujours une différence sans doute minime ... et il en va de même en ce qui concerne les matières finies de l'Univers et de la nature (planètes, étoiles, nuages, goutte d'eau, flocon de neige, épi de blé, épine de rosier ...) 

Ainsi, Jamais deux choses ne sont jamais parfaitement égales, sauf dans le monde des particules  ... affirmation provenant des statistiques dites de Bose-Einstein et de Fermi-Dirac avec effets physiques directs et observables concernant les fermions (électrons, les protons, les quarks ... ainsi que les bosons dont celui de Higgs-Brout-Englert)

Cette "particule de Dieu" est présente partout ... Il est important de souligner comme le font les frères Bogdanov que le champ invisible de cette particule existerait partout dans l'Univers, ... pas seulement à l'endroit où vous vous trouvez, pas seulement sous les pattes de votre chien, ou les poils de votre chat, mais aussi à l'intérieur de votre corps ... partout, même dans les atomes de votre fauteuil, comme dans ceux qui fusionnent  au cœur des étoiles les plus lointaines à des milliards d'années-lumière ...

De quoi sont constitués les atomes ... personne n'ignore qu'ils sont faits d'éléments plus petits, les particules (le proton, le neutron et l'électron) et que les particules elles-mêmes sont constituées d'éléments encore plus petits, le proton est fait de 2 quarks up et 1 quark down ... le neutron, de charge nulle, (neutre) à l'état libre se désintègre en proton, électron et antineutron, il joue un rôle fondamental dans les réactions de fission nucléaire ... quant à l'électron, il est porteur d'une charge électrique qui rendent les protons et neutrons énergisés ... 

Les célèbres chercheurs Englert, Brout et Higgs, les deux premiers indépendamment du dernier, ont par calcul découvert qu'il devait exister une particule très singulière qui devait interagir avec les autres et leur donner une masse qui les empêcherait de s'effondrer ... Cette théorie trouvée, il y a cinquante ans vient d'être confirmée par l'expérience réalisée avec le LHC (Large Hadron Collider) du Cern à Genève ...  (Comme l'espère le professeur de Duve, le comité Nobel devrait avoir la clairvoyance d'attribuer un de ses prix aux  découvreurs en vie, en ne succombant pas à un quelconque lobby anglo-saxon ! … (Il semble que ce soit remis à l’année prochaine) … )

Le LHC, cet engin, le plus grand du monde,  est situé à Genève et se trouve, sur les territoires de la Suisse et de la France, dans un anneau souterrain  de 26,629 kilomètres de long ... creusé à 100 mètres sous terre...  Avec ses 9.593 électroaimants supraconducteurs, il consomme autant d'électricité que la ville de Genève ... La nef de Notre Dame de Paris tiendrait dans son hall ...

Ce monstre de technologie était nécessaire pour provoquer une collision dans l’infiniment petit, entre deux particules, les protons de la famille des hadrons … ce qui permettrait de découvrir les « secrets » de la matière, dont nous ne connaissons que les manifestations « visibles », révélées par la lumière (il y aurait suivant certaines approximations 96  % de matières non révélées par la lumière, dont 21 % de matière noire et 75 % d’énergie sombre ) …

Si je me suis permis ce long préambule, c’est dans l’intention de démontrer que cette découverte renforce mon argumentation d'un Univers-multiple, qu'il soit totalement matériel ou non   … et que les réflexions fondamentales que je me suis permis d’énoncer, ci-dessous, sont la confirmation de cet « Univers-multiple »,… le nôtre n’étant qu’un « accident » dans un « TOUT » …

La confirmation scientifique de la découverte du  Boson Brout-Englert-Higgs  ne peut qu’apporter « de l’eau au moulin » de ceux qui soutiennent la théorie d’un Univers –multiple dont nous ne serions qu’un « accident » …  Comme disait Einstein : « Tout est simple, mais pas plus simple ».

Voir ci-après ces réflexions personnelles sur ce qui est fondamental dans l’absolu de la pensée et dont les énoncés posent question :

 A.  Le néant est la négation de « l’être » et n’est pas concevable En dehors de « l’existence », il y a la « non-existence » … Dans l’absolu de la raison, il faut admettre que la « non-existence » ou le néant est un concept qui n’existe que dans le vocabulaire de l’être intelligent  … Dans l’absolu de la raison , « être ou ne pas être » est fondamental :  on est ou on n’est pas ! … 

B.  L’état statique n’existe pas  Seul le « mouvement » est possible …   L’état statique ne peut pas se concevoir parce qu’improductif … L’Univers-total est donc en mouvement perpétuel  … Dans l’absolu, seul le mouvement est concevable …

C.  Toujours dans l’absolu de la raison, le concept de limite n’a pas de sens et ne se conçoit que dans un espace limité, pourtant seul acceptable par notre raison … Dans la logique d'un observateur neutre,  l’espace ne peut être qu’infini dans tous les sens …  (Notre "Univers" est un accident de "l'Univers-Total" qui est complet dans son infinitude)

D.  Le vide-absolu n’existe pas  La matière occupe entièrement l’espace infini  … L’Univers-total est fait de matière en évolution éternelle … (Qu'elle soit noire ou visible) ... La matière en évolution est la substance de l’Univers-total et l’occupe totalement … Le vide-absolu est une conclusion anthropomorphique provenant aussi d’une formulation  de notre entendement  …

E.  Une « force » sous-tend  le  "système"… en lui fournissant  l’énergie « cinétique », -  définition  du Grand robert : qui a le mouvement comme principe  –  indispensable à son fonctionnement et sa seule alternative … (e=mc²)

F.  La matière  occupe « dynamiquement » l’espace-total  dans un processus d’expansion suivi de rétraction de ses composants, ce qui est sa seule possibilité… provoquant un échange constant de situation à l’intérieure même de sa masse totale qui reste infinie … On peut l’appeler « le mouvement fondamental »

G.  Nous sommes un épiphénomène qui se situe dans la dimension du temps et dans celles de l’espace   …  L’éternité et l’espace infini sont des concepts fondamentaux qui ne sont pas concevables pour l’entendement humain … qui est subordonné à une condition d’existence dans le temps et un espace de « Terriens » qui lui est propre  …

H.   Concevoir une vie éternelle après la mort suppose que cette « existence éternelle » se situe dans un espace infini de temps et de lieu différent, ce qui est inconcevable rationnellement … parce qu’en dehors d'un « Système » qui est fondamental et unique … Cette hypothèse relève du domaine de la croyance en « porte-à-faux » d’une réalité fondamentale …

I.   L’intelligence que l’homme a acquise avec l’évolution, lui permet de prendre conscience de son environnement, d’analyser son milieu physique, de rechercher son origine, de constater son évolution afin d’en tirer des motivations …  qu’il recherche dans son environnement et qu’il connaît mieux avec l’expérience de son passé historique et l’acquisition de ses découvertes scientifiques et spatiales, lui permettant de mieux comprendre un mécanisme dont il n’est qu’un infime et minuscule  rouage.

J.  Dans l'hypothèse (illogique) que cette dimension « infinie », hors de notre réel,  existe, quelles raisons pousseraient un Être Supérieur « non perfectible » puisque « parfait », à créer une existence hors de notre univers réel pour y placer une « créature » qui devrait le rejoindre en le complétant en fin de parcours  …  Si ce « Dieu » est parfait dans son essence, Il ne devrait pas être perfectible …

KIl faut donc admettre que le néant est un concept résultant de notre mécanisme de pensée …  Que le mouvement est fondamental, unique et essentiel … Nous participons à ce mécanisme d’occupation du temps et de l’espace … comme tout ce qui « existe » d’ailleurs … Il s’agit là d’une certitude indiscutable… vérifiée par notre propre expérience raisonnée Il est donc important de faire abstraction des concepts d’espace et de temps infinis qui ne peuvent être explicables dans l’absolu de la raison humaine et que notre cerveau ne peut concevoir bien qu’il fasse partie du système lui-même qui est unique et absolu …

En conclusion : Le  temps et l’espace sont des mécanismes supérieurs résultant d’une force fondamentale qui les sous-tend et les active … afin d’occuper une situation essentielle unique et primordiale dans ce qu’on pourrait nommer le TOUT …

-----

  INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

 Le 5 juillet 2012, Réunion du CERN à Melbourne en Australie, annonçant la découverte physique du Boson Brout-Englert-Higgs.

Le monde scientifique attendait avec impatience et curiosité l’annonce des avancées significatives réalisées avec la découverte physique du Boson BEH de Brout-Englert-Higgs, les découvreurs depuis cinquante ans … La preuve physique de cette découverte importante que les trois chercheurs avaient déjà trouvée par calcul, il y a un demi siècle, permet de révolutionner les théories avancées jusqu’alors et de définir un modèle standard, unifiant  notre monde apparemment complexe et désordonné …

Ce modèle standard suggère que les quatre forces de l’Univers(une interaction nucléaire forte, une faible, une interaction électromagnétique et la gravitation) peuvent être unifiées dans une même équation, la « superforce » … Cette unification simplifie la compréhension de « notre univers » en rendant les choses plus simples, comme dit Einstein, mais pas plus simples …

Cette découverte fondamentale est aussi importante pour les physiciens que la découverte de l’ADN pour les biologiste, a dit Peter Knight, président de l’Institut britannique de physique …

il faut réaliser que cette découverte est le résultat d’une prouesse humaine des scientifiques qui sont parvenus à reconstituer un phénomène physique qui a demandé des moyens gigantesques (un tunnel de 27 km et près de 10.000 électroaimants) pour reconstituer un phénomène qui s’est produit aux premières « microsecondes » de notre univers, ce Boson ayant une durée de vie de 10 secondes exposant -22  …

 Guy Duplat de la Libre Belgique a publié, le 4 juillet, une interview du découvreur belge Englert dans laquelle le scientifique donne un aperçu, que voici, de l'essentiel de la découverte :

" Ce que nous avons introduit est l'idée d'un champ, comme une mer qui  enveloppe l'Univers entier. Dans ce champ, les particules qui forment la matière (quarks, leptons, etc,) et qui étaient sans masse, à la vitesse de la lumière, sont freinées, ont plus de difficultés à avancer, et acquièrent ainsi une masse.  C'est ce qui explique que les particules ont la masse qu'elles ont et que nous existions. On ne peut pas mesurer directement ce champ mais on peut voir les vagues qui passent sur cette mer, ce sont les les bosons, que j'appelle "scalaires" car ils n'ont pas d'orientation, pas de polarisation." (fin de citation)... 

Cette hypothèse permet aussi de réunir les forces ... Il semble, d'autre part, que cette découverte officialisée par cinq sigmas, ce qui veut dire qu'il n'y a aucun risque que ce soit du bruit de fond ou un artefact. Cinq sigmas veut dire qu'il y a 999.999 chances sur un million que ce soit la particule et seulement un risque sur un million que ce soit un bruit de fond ...

Cette découverte permettrait des avancées significatives dans la solution de problèmes non résolus comme celui de l'origine de la matière noire et de l'énergie noire qui nous entoure (nous n'expliquons que 4 % de la masse de l'Univers).  Si on montrait que ce boson est une particule élémentaire, non composite, on ouvrirait la porte peut-être à des particules nouvelles dites supersymétriques.

-----

Afin de documenter au maximum, mes fidèles lecteurs et leur faciliter la compulsion d'un dossier très actuel et de plus en plus volumineux, avec ses tenants et aboutissants, concernant les problèmes actuels de société, j'ai constitué, ci-après, un aperçu succinct de ses divers composants ... Pour en prendre connaissance, voir dans la colonne de droite "DOSSIERS" le développement de ces différents sujets que j'ai intentionnellement isolés pour en faciliter la recherche et la lecture :  (Consultez ces dossiers complets en cliquant sur  leur numéro 00.10.b à 00.10.h en début de la colonne de droite)

00.10.b - Ce qui est fondamental dans l'absolu de la pensée ... Les énoncés qui posent question ... suivis d'un "quiz" permettant de se situer le raisonnement subconscient, environnemental et éducatif de chacun en matière de vie future, d'au delà et de croyance ...

00.10.c - Le genre homo menace la planète ... Les forces morales du monde sont dans les mains des religieux ... Proposition de répondre à l'appel du prix Nobel, Christian de Duve, de mobiliser les forces intellectuelles vives de toutes obédiences, afin qu'elles abandonnent "l'esprit de clan" pour celui de la "solidarité" ... en s'inspirant du message, de "Celui" qui a motivé les religions dites du Livre, quand il est décanté des ajouts de ceux qui l'ont trahi

 00.10.d - « Mes notes sur la métaphysique, la vie et l’existence » dont voici les différents chapitres : E=mc², la vie, infini et éternité, les initiés, cordes, branes, l'intelligence est référentielle, Darwin, inventaire des moyens de l'intelligence, pensée, cohérence et déduction, langage, intelligence créatrice, habileté manuelle, les cinq sens, l'eau, l'air et le vent, le soleil, la Terre, la vie, le feu, la lune, les étoiles, ... de même  « Les plaisirs de l'existence »: L'hydromel, la bière, les vins, l'alcoolisme et ses limites, le thé, le café, les rafraîchissants et énergisants ... (Cliquer dans la colonne de droite pour connaitre le contenu)… Je terminerai avec des études encore à venir surles aliments de notre ancêtre le singe, la charogne, le miel, la viande de la chasse et de l’élevage, le lait, les végétaux de la cueillette et de la culture et les autres aliments, les agents chimiques, l'art de la cuisine, les excès et leur histoire ... pour en terminer avec la maîtrise des forces dans l’industrie et la science avec les dangers d’autodestruction qu’elles sous-tendent …

00.10.e - Morale sexuelle des religions du Livre - La place de ce Jésus dans les religions du Livre ... Référence aux premiers chrétiens, saint Paul et les évangélistes qui ont donné à Jésus la qualité de celui qu'attendent les juifs : Le Messie ... Importance essentielle de l'empereur Constantin et du concile de Nicée dans l'orientation du monde gréco-romain vers le christianisme ... La morale sexuelle des trois religions du Livre, basée sur le récit de la Genèse fit du sexe un organe tabou qu'il fallait dissimuler ... et exacerba le sentiment de pudeur ... alors que la fonction sexuelle est uniquement organique ... Les autres religions et civilisations ne manquent pas dans leurs représentations humaines et même animales de figurer le sexe et son utilisation jusque dans les plus excessifs débordements ...

 00.10.f - La position de l'Église catholique romaine reste inflexible quant à l'utilisation du sexe en dehors de l'acte de procréation  ... Elle rejette l'utilisation des moyens contraceptifs et abortifs ... La plaisir sexuel n'est toléré qu'accompagnant l'acte de fécondation ... Benoit XVI s'élève contre les nouvelles règles des USA, en matière de couvertures santé, qui permettraient aux femmes américaines d'avoir accès à toutes les formes de contraceptions autorisées par l'Agence Fédérale des produits alimentaires et médicamenteux ...

Symposium au Vatican sur la pédophilie ecclésiales au sein de l'Église ... Rencontre pour redorer le blason de l'Église fortement terni par les scandales pédophiles provoqués par des abuseurs ecclésiastiques ... Prise de position marquante du procureur du Vatican qui déclare avec force que se rendre coupable de négligence face à un cas de pédophilie était un crime du droit canon ...

Création en Belgique d'un tribunal arbitral pour la réparation des abus sexuels au sein de l'Église ...  Toute la publicité en sera faite pour l'introduction des dossiers ... Monseigneur Harpigny, l'évêque référendaire représentant l'Église à la commission établie pour défendre les victimes d'abus sexuel de la part d'un membre du clergé, n'a pas caché un certain désappointement face aux amalgames, ce qui lui a fait déclarer : "La pédophilie n'est évidemment pas l'homosexualité et il est aussi audacieux d'affirmer comme on l'a entendu que les homosexuels sont d'anciens enfants abusés" le prélat s'est réjoui que l'Église ait demandé pardon et qu'elle ait manifesté l'intention de promouvoir la formation affective des candidats au sacerdoce ...

La délicate question du célibat des prêtres est devenue tout naturellement d'actualité à la suite de ces événements ... en rappelant qu'il s'agit plus d'une tradition qui s'est imposée quand la célébration de la messe est devenue quotidienne, avec le respect d'une tradition de pureté remontant à l'Ancien Testament qui imposait à un célébrant le jeune des fonctions sexuelles la veille de ses célébrations ...

00.10.g - Entretien du journaliste de la Libre Belgique, Guy Duplat avec le professeur de Duve, prix Nobel  ... et solennel avertissement : " Si nous ne faisons rien, si on laisse faire la loi implacable de la sélection naturelle on ira vers l'extinction de l'homme, ce qui n'aurait rien d'extraordinaire puisque beaucoup d'hominidés comme Neandertal ont déjà disparu ..."

00.10.h - Enquête sur la prolifération de l'Homo : équilibre ou saturation - Rapport récent (juillet-août 2011) de l'Ined-Onu France et rappel des conclusions du professeur de Duve ... analyse des données ...  Options que l'humanité pourrait prendre, selon le professeur : 1. Ne rien faire - 2. améliorer nos gênes - 3. recabler le cerveau - 4. Faire appel aux religions - 5. Protéger l'environnement  6. Donner leur chance aux femmes - 7. Contrôler l'expansion de la population - 8. D'une manière ou d'une autre, on doit réduire la natalité - 9. Deux messages contradictoires se dégagent de l'étude : l'un nous dit que la fin de l'humanité est inscrit dans nos gènes et l'autre que nous possédons le pouvoir unique d'utiliser la raison pour échapper à cette fatalité ...

-----

Pour terminer et pour promouvoir l’action du Professeur de Duve, je me permets de recommander à ceux qui me font l’honneur de me lire, de soutenir l’action que je mène, depuis de nombreux mois, en faveur de son appel à un changement fondamental de nos comportements sociaux afin de préserver l’avenir de notre descendance … (Voir aussi mes chapitres précédents, 00.05 – 00.06 - 00.07 - 00.08 - 00.09 et 010 – cliquez à droite « dossiers »)

Je suggère à ceux qui me lisent, de profiter de l'ampleur d'audience que constitue les blogs de la « Libre » pour provoquer un effet « boule de neige » en transmettant le message par un simple « copier-coller » de l'appel du professeur, reproduit ci-dessous :

-----

« Bandeaux » que le professeur de Duve a mis en exergue dans son livre «Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie » (édition Odile Jacob) ...

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

 « L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

 « Le succès évolutif démesuré de l’espèce humaine a été acquis au prix d’une sévère détérioration des conditions de vie sur Terre.

 « Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

 « La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

 « La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

 « Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

-----

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient leur enseignement dans un sens plus conforme aux réalités futures afin  d'éviter « une sélection naturelle de groupes », ce que le professeur nomme le « péché originel génétique» par le massacre des plus vulnérables ...

PRÉOCCUPONS-NOUS DE L'AVENIR DE NOTRE DESCENDANCE... ELLE EST EN GRAND DANGER ... !!!

Il n'est pas trop tard, mais il est temps ... disait déjà Paul-Henri Spaak à la tribune des Nations-Unies, le 28 septembre 1948, en terminant son fameux « discours de la peur » devant les risques d'une guerre mondiale entre l'Est et l'Ouest qui aurait entraîné une extermination d'une partie de l'humanité.

-----

Voir aussi l'article du journal La Libre Belgique, de  Agathe Mahuet mis en ligne le 1 mars, intitulé « Population mondiale : la régulation ou l'explosion »  donnant l'essentiel d'un rapport de l'ONU, insistant sur la nécessité de réduire les niveaux de fécondité ... lien ci-après http://www.lalibre.be/actu/international/article/64...

-----