Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/03/2011

Ch. 29.9l - Les trésors de l'existence : les étoiles

 

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence.

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances.

-

Avant d'aborder l'essentiel de mon propos de ce jour, je tiens à relayer l' appel angoissé du professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, lancé dans les colonnes du journal la Libre Belgique, ce 20 février 2011 en appui de celui du 21 mars 2010 et de son dernier livre, pour une prise de conscience par les autorités de notre planète du danger que représente la prolifération de l'espèce humaine ... en péril d'autodestruction ...

Je suggère à ceux qui me font l'honneur de me lire, de profiter de l'ampleur d'audience que constitue les blogs de la « Libre » pour provoquer un effet « boule de neige » en transmettant le message par un simple « copier-coller » de l'appel du professeur, reproduit ci-dessous :

« Bandeaux » que le professeur de Duve a mis en exergue dans son livre «Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie »

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

-----

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

PRÉOCCUPONS-NOUS DE L'AVENIR DE NOTRE DESCENDANCE... ELLE EST EN GRAND DANGER ... !!!

Il n'est pas trop tard, mais il est temps ... disait déjà Paul-Henri Spaak à la tribune des Nations-Unies, le 28 septembre 1948, en terminant son fameux « discours de la peur » devant les risques d'une guerre mondiale entre l'Est et l'Ouest qui aurait entraîné une extermination d'une partie de l'humanité.

-----

Voir aussi l'article du journal La Libre Belgique, de  Agathe Mahuet mis en ligne le 1 mars, intitulé « Population mondiale : la régulation ou l'explosion »  donnant l'essentiel d'un rapport de l'ONU, insistant sur la nécessité de réduire les niveaux de fécondité ... lien ci-après  :  http://www.lalibre.be/actu/international/article/645934/p...

-----

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s'avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l'athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite)

créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation

de sujets traités dans l'ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l'obtenir immédiatement

-----

 

Ch. 29.9l  -  Les trésors de l'existence : les étoiles.

 

Étoile : Astre visible comme un point lumineux, la nuit. (Grand Robert) remarque : ce sens inclut les planètes et parois les météores appelées aussi étoiles filantes.

Pour les scientifiques, une étoile est une sphère de plasma dont le diamètre (plusieurs centaines de kilomètres) et la densité sont telles  que la région centrale (le cœur) atteint la température nécessaire (de l'ordre du million de kelvins au minimum) à l'amorçage de réactions de fusion nucléaire. (d'après Wikipédia)

Une étoile est donc un immense réacteur nucléaire qui « rayonne » une énergie dont peuvent bénéficier des « planètes » orbitant dans son champ d'action ...

Elle est essentiellement composée d'hydrogène et d'hélium ... L'hélium est un gaz dit rare produit lors de la nucléosynthèse stellaire (ensemble des réactions de fusion nucléaire qui ont lieu à l'intérieur des étoiles et dont le résultat est la production de la plupart des noyaux atomiques)

Les étoiles sont regroupées au sein de galaxies : Notre galaxie s'appelle la Voie lactée qui contient plusieurs centaines de milliards d'étoiles (sic)

Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voute céleste sont suffisamment proches pour que notre regard les relie par des lignes imaginaires en traçant des figures sur la voute céleste ... Dans l'espace tridimensionnel réel, les étoiles d'une constellation sont très dispersées en réalité et nous paraissent regroupées dans le ciel ... Les anciens, en les reliant par des lignes, ont fait des figures de celles dont la proximité le permettait ... dont le Zodiaque qui est de nos jours divisé en douze constellations (Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons) ...  Ptolémée (90 à 168 de notre ère) a fait l'inventaire de 36 autres figures et 48 constellations qui seront utilisées en occident sans changement pendant 1000 ans ...

Les astronomes ont différencié différents types d'étoiles :

les naines brunes sont des étoiles « manquées » qui n'ont pas été suffisamment massive pour démarrer des réactions ...

Les naines rouges sont les plus petites étoiles qui brûlent lentement leur carburant ce qui leur assure une longue existence, dont font partie 80 % des étoiles de notre galaxie et notre plus proche voisine Proxima du Centaure ...

Les naines jaunes, de taille moyenne, dont notre soleil, à la fin de leur existence, elles évoluent en géante rouge qui, en expulsant ses couches externes dévoile une naine blanche (à remarquer que les astronomes ne classent les étoiles qu'en naines ou en géantes) ...

Les géantes rouges annoncent la fin d'une étoile qui a épuisé son principal carburant l'hydrogène ...

Les géantes bleues : étoiles très chaudes et brillantes, très massives (dix fois plus que le Soleil), elles consomment rapidement leur hydrogène pour devenir une supergéante rouge et fabriquent des éléments lourds, fer, nickel, chrome, cobalt, titane ...

Les naines blanches sont les résidus de l'évolution des étoiles de faible masse dont le Soleil, leur densité moyenne est telle qu'une cuillère à thé de naine blanche aurait sur Terre le poids d'un éléphant ...

Les naines noires ... Les naines blanches, au bout d'une dizaine de milliards d'années, deviennent invisibles (L'Univers, vieux de 13,7 milliards d'années est encore trop jeune pour avoir produit des naines noires) après sa mort, le Soleil deviendra une naine blanche puis une naine noire dans environ 15 milliards d'années ...

Les étoiles à neutrons sont très petites, mais très denses ... ce sont des vestiges d'étoiles très massives dont le cœur s'est contracté pour atteindre des valeurs de densité extraordinairement élevées, comparables à celles du noyau atomique (le noyau atomique est la région située au centre d'un atome ... le noyau est constitué de protons et de neutrons (les nucléons) ... la taille d'un noyau d'atome est de 10-15 mètres et celle d'un atome 10-10 mètres) Si le noyau de l'étoile morte est trop massif pour devenir une étoile à neutron, il se contracte pour former un trou noir ...

Les étoiles variables leur luminosité varie de façon perceptible sur des périodes de temps très courtes, parfois de façon spectaculaire comme ... ce phénomène fut constaté dès le XVIe siècle par simple comparaison visuelle avec les voisines ... Les moyens actuels permettent évidemment de suivre et mesurer ces variations ... Strictement parlant toutes les étoiles sont variables, mais très lentement suivant leur évolution ... causée par les taches solaires qui ralentissent le processus d'évolution ce qui est le cas pour le Soleil ...

-----

L'étoile la plus proche du soleil est Alpha du Centaure, comprenant trois étoiles ... une étoile binaire ou système binaire (deux étoiles orbitant autour d'un centre de gravité, appelée Alpha centauri A et Alpha centauri B) et une naine rouge Proxima Centauri, moins lumineuse mais la plus proche du Soleil ... Ce serait une bonne candidate à avoir des planètes comme la nôtre capable d'abriter la vie ... mais susciter la l'intelligence et la pensée est une autre affaire quand l'archéologie par l'étude des vestiges nous a fait constater l'immense complexité du processus historique qui a présidé à l'émergence de l'homme et au développement de ses capacités de maîtriser et de transformer la matière .

Sommes-nous les seuls à posséder cette capacité ?

Est-il possible qu'il existe d'autres planètes favorables a l'émergence de la vie et de l'intelligence créatrice et novatrice  ... ?  Sommes-nous les seuls « êtres » à avoir développé dans l'univers cette dangereuse mais confortable faculté ? ...

Les conditions à réunir pour y arriver sont tellement aléatoire dans notre modèle qu'il est presqu'impossible de les rassembler tellement les "avatars" qu'ont rencontrés les descendants des "singes" pour parvenir à notre degré de civilisation, furent considérables ...  les plaçant souvent à la limite de l'extinction ...

Aussi, à ce propos je me permets de renvoyer le lecteur  à l'étude que j'ai publiée, le 25 février, au chapitre 29.9i intitulé la vie,  détaillant le long et hasardeux parcours, couverts d'embuches qui fut celui de la vie jusqu'à l'émergence de nos ancêtres humanoïdes ...

En voici le « survol » : 1. Création de molécules organiques simples ... 2. Construction de structures de base constituées de phospholipides ... 3. Création d'une première forme de génome et production de molécules d'ARN-enzymes ... 4. Remplacement de ceux-ci par des protéines-enzymes et apparition des ribozymes ... 5. Émergence de L'ADN qui remplace l'ARN dans le rôle de support du génome ... avec apparition de l'organisation actuelle des organismes vivants ...

D'autre part, le développement de la vie sur Terre a connu de nombreuses phases d'extinction ... Citons-en les principales :

Il y a 500 Ma (millions d'années) : disparition des premiers mollusques et premiers insectes arthropodes ...  De 435 à 440 Ma grande glaciation qui produit deux extinctions massives ... 365 Ma Nouvelle extinction de 70 % des espèces ...  245 à 352 Ma extinction massive de 95 % des espèces vivantes ... 225 Ma élimination des premiers reptiles mammaliens qui évoluèrent ensuite en différentes lignées de carnivores et herbivores ... 195 Ma disparition de 20 % des espèces marines et la plupart des reptiles sauf les tortues et les oiseaux ainsi que les dernier grands amphibiens ... 65 Mia 50 % des espèces meurent, les dinosaures non aériens compris ...

Suivant le professeur de Duve, cette extinction est due à la chute d'un gros astéroïde, il y a 65 millions d'annnées, à Chicxulub dans la péninsule de Yucatan au Mexique ... Comme dit le professeur « N'était un énorme boulet tombé du ciel, les dinosaures en seraient peut-être toujours à parcourir la terre, les mammifères mèneraient une existence précaire à l'ombre des grands reptiles et nous ne serions pas là pour le constater »

Et si nous sommes là en maître de la Terre, jusqu'à la mettre en danger, ce fut également à la suite de nombreux « accidents » dûs au hasard qui ont poussé un mammifère arboricole des forets équatoriales à s'adaptater aux divers milieux que les circonstances climatiques ou environnementales lui ont imposées ...

L'histoire des « grands singes » fut loin d'être un « fleuve tranquille » ... Les anthropoïdes et les hominidés dans leur évolution subirent de nombreuses périodes à la limite de l'extinction, ou encoururent des mutations stériles comme celles qui éliminèrent les Néandertaliens ...

Le développement du cerveau de notre ancêtre primate subira les lois inexorables de la sélection qui favorisent les facultés que nécessite l'adaptation d'un être vivant à ses conditions de milieu et de survie ... Chez l'homme ce fut l'utilisation des mains et des doigts (bout des pattes avant) qui favorisa le développement du cerveau ... (Voir dans la colonne de droite 29.7 intelligence et pensée ainsi que 29.8a cohérence et déduction et 29.8b l'associativité) ... Dans ces chapitres,  je développe la difficile évolution de l'homo sapiens jusqu'à l'explosion actuelle de sa population et de son savoir l'amenant à maîtriser dangereusement la matière jusqu'à menaçer certaine d'épuisement.

En conclusion, il ressort de tout ce développement que la probabilité de l'existence d'une autre intelligence capable de produire la pensée abstraite est quasi nulle, étant donné le parcours "miraculeux" que fut celui des civilisations qui l'ont produite...  Peut-on supposer aussi que le hasard nous aurait fait découvrir "par accident" une pensée "supérieure" existant dans l'Univers ? ... Je ne le ne crois pas, à l'analyse approfondie et sérieuse des produits de cette pensée abstraite, on peut en conclure qu'elle est essentiellement du domaine de l'introspection personnelle ou générale, née de l'utilisation poussée du language qui favorise la dialectique ...

LA PENSÉE EST SANS DOUTE UNE "TROUVAILLE" DE L'HOMO SAPIENS.

-----

En ce qui concerne les aléas qu'ont rencontrés notre espèce pour arriver jusqu'à nous, il est intéressant de signaler qu'une théorie sérieuse, dite de la catastrophe de Toba, existe qui affirme que l'évolution humaine fut affectée par l'éruption du super volcan de Toba, il y a environ entre 71.000 et 73.000 ans ... Le volcan où se trouve actuellement la « caldeira » du lac Toba dans l'île de Sumatra (île indonésienne située sur l'équateur), entra en éruption avec une force supérieure à 3.000 fois celle de l'éruption du mont Saint Helens aux USA en 1980 qui entraîna une extinction de la vie locale ... Dans les 6 années qui suivirent la catastrophe de Toba, il y eu le plus fort dépôt de sulfure volcanique sur la Terre connu lors des 110.000 dernières années, causant une probable déforestation complète en Asie du Sud-est et un refroidissement des océans de 3 à 3.5 degré ... Cette éruption provoqua un âge glaciaire entraînant un effondrement de la population humaine et animale ... Signalons aussi que, suivant certains auteurs, c'est à cette époque que se situe aussi la glaciation de Würm ...

-----

 

Le chant des étoiles.

 

Ô voutes d'étoiles, précieux diamants

Rayonnant dans le ciel, en coiffe de la Terre

Que la  Belle de Nuit, honorant ses amants,

Porte amoureusement, ravie du mystère.

 

Les déesses de nuit veillent, contemplatives

De la beauté du ciel en constellations

Que le Grand Concepteur, en des nuits fort actives,

Créa, pour assouvir ses folles passions.

 

Près de la grande ourse, leurs yeux d'étoiles cherchent

La fière polaire, trônant dans les cieux

Si haut dans l'espace, qu'on dirait qu'elle perche,

Ardente tout la haut pour qu'on la voit mieux.

 

En leurs nuits de veille, elles se donnent aux amants

Les yeux aux étoiles, lutinent les planètes

Taquinent l'espace du bout de la lorgnette,

Pour découvrir ce que recèlent les chamans.

 

Amantes fidèles, elles se font la promesse

De s'aimer plus encor, en activant le feu

De leurs ébats du soir, qui mettent dans leurs yeux

Les étoiles du ciel, gage de leur tendresse.

 

-----

 

Voici quelques citations d'auteurs célèbres qui ont évoqué les étoiles et se sont interrogés sur le mystère de leurs tracés nocturnes, interpretés en messages de l'au-delà

Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence  (William Shakespeare dans le Roi Lear)

Ce qui est admirable, ce n'est pas que le champ des étoiles soit si vaste, c'est que l'homme l'ait mesuré (Anatole France)

Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur, comme on observe les étoiles, de très loin  (Vicor Hugo)

Deux choses remplissent mon esprit d'une admiration et d'un respect incessant : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi  (Emmanuel Kant)

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Guillaume Apollinaire)

L'espoir est comme le ciel des nuits : il n'est pas coin si sombre où l'œil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile (Octave Feuillet)

Tout travail est noblesse que l'on accroche à une étoile  (Raoul Follereau)

Dieu est l'ami du silence.  Les arbres, les fleurs et l'herbe pousse en silence.  Regarde les étoiles, la lune et le soleil, comment ils se meuvent silencieusement  (Mère Teresa)

Bach est un astronome qui découvre les plus merveilleuses étoiles.  Beethoven se mesure à l'univers.  Moi, je ne cherche qu'à exprimer l'âme et le cœur de l'Homme.  (Frédéric Chopin)

Du chaos naît une étoile.  (Charlie Chaplin)

Celui qui s'oriente sur l'étoile ne se retourne pas.  (Léonard de Vinci)

L'idéal est pour nous ce qu'est une étoile pour le marin.  Il ne peut être atteint mais il demeure un guide.  (Albert Schweitzer)

Les étoiles sont nos ancêtres ; nous sommes des poussières d'étoiles : c'est une des grandes découvertes de l'astronomie contemporaine.  (Trinh Xuan Thuan)

-----

Depuis six mille ans, la guerre

Plait aux peuples querelleurs,

Et Dieu perd son temps à faire

Les étoiles et les fleurs.

(Victor Hugo – La chanson des rues et des bois)

-----

Aimer jusqu’à la déchirure

Aimer trop, aimer mal,

Tenter, sans force et sans armure,

D’atteindre l’inaccessible étoile

(Jacques Brel)

-----

Je tiens aussi, comme je le fais chaque semaine, à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un autre effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

 

-----

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.