Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/02/2011

Ch. 29.9i - Les trésors de l'existence : La vie

 

 

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances

-

Avant d'aborder l'essentiel de mon propos de ce jour, je tiens à relayer l' appel angoissé du professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, lancé dans les colonnes du journal la Libre Belgique, ce 20 février 2011 en appui de celui du 21 mars 2010 et de son dernier livre, pour une prise de conscience par les autorités de notre planète du danger que représente la prolifération de l’espèce humaine … en péril d’autodestruction …

Je suggère à ceux qui me font l’honneur de me lire, de profiter de l'ampleur d’audience que constituent les blogs de la « Libre » pour provoquer un effet « boule de neige » en transmettant le message par un simple « copier-coller » de l’appel du professeur, reproduit ci-dessous :

« Bandeaux » que le professeur de Duve a mis en exergue dans son livre «Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie »

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

-----

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

PRÉOCCUPONS-NOUS DE L’AVENIR DE NOTRE DESCENDANCE… ELLE EST EN GRAND DANGER … !!!

Il n'est pas trop tard, mais il est temps ... disait déjà Paul-Henri Spaak à la tribune des Nations-Unies, le 28 septembre 1948, en terminant son fameux « discours de la peur » devant les risques d’une guerre mondiale entre l’Est et l’Ouest qui aurait entraîné une extermination d’une partie de l’humanité.

-----

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s’avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l’athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite)

créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation de sujets traités dans l’ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l’obtenir immédiatement

-----

 

Ch. 29.9i  -  Les trésors de l'existence : La vie.


LA VIE est le fait de vivre, propriété essentielle des êtres organisés qui évoluent de la naissance à la mort en remplissant des fonctions qui leur sont communes (Grand Robert).

La physique, la chimie (...) se touchent, parce que les mêmes lois président à leurs phénomènes.  Mais un immense intervalle les sépare de la science des corps organisés, parce qu'une énorme différence existe entre leurs lois et celles de la vie. (Bichat, Recherche physiologique vie et mort, VII, in G. Canguilhem, la connaissance de la vie, page 117)

Les êtres vivants sont extrêmement abondants ; à plus de 350.000 espèces végétales s'ajoutent plus d'un million d'espèces animales (Andrée Tétry - Encycl. Universalis).

Jusqu'aux expériences de Pasteur (1860-1866), la génération spontanée était acceptée comme origine de la vie (tiré de ibidem).

L'argile, catalyseur efficace, en abondance sur terre  pourrait avoir favorisé de nombreuses réactions organiques et permis la  polymérisation  des acides aminés et /ou des acides nucléiques (Hypothèse Cairns-Smith)

-----

Le modèle standard le plus couramment accepté par les scientifiques est fondé sur l'enchaînement supposé des événements  suivants :

1. Des conditions prébiotique entraînent la création de molécules organiques simples, briques de base du vivant ...

2.  Des phospholipides (assemblage de deux acides gras : glycérol et phosphate) forment spontanément des doubles couches qui sont la structure de base des membranes cellulaires ...

3. Une  première forme de génome se crée (protocellule) par un mécanisme qui produit aléatoirement des molécules d'ARN-enzymes (ARN = Acide ribonucléique : molécule biologique trouvée dans tous les organismes vivants, y compris certains virus) ...

4. Ces ARN-enzymes sont remplacées par des protéines-enzymes grâce à l'apparition des ribozymes (fragments d'ADN qui activent et organisent la réplication de l'ARN) ... par la contraction de l'acide ribonucléique et des enzymes, les ARN possèdent la propriété de catalyser une réaction chimique spécifique. ...  Ils peuvent avoir joué le rôle de catalyseur et de support de l'information génétique. ... Combiné à l'ADN, on peut imaginer un monde prébiotique où l'ARN devient le précurseur de toutes les fonctions biologiques ...

5. L'ADN (acide désoxyribonucléique) apparaît et remplace l'ARN dans le rôle de support du génome, ... dans le même temps les ribozymes sont complétés par des protéines formant les ribosomes. ... C'est l'apparition de l'organisation actuelle des organismes vivants ...

 

-----

 

L'expérience Urey-Miller de production d'une soupe prébiotique dans un ballon en laboratoire est largement contestée en raison des chances minimes de trouver, à ces époques de création de la vie, de l'hydrogène en concentration suffisante  pour provoquer ce phénomène.

Beaucoup de théories militent en faveur d'une origine « extra-terrestre » de la vie ... (cfr : météorites de Murchinson)

 

-----

 

Le développement de la vie sur Terre a connu de nombreuses phases d'extinction et de renouvellement des faunes et des flores ... Parmi les principales, citons, ...

500 Ma (millions d'année) entre Cambrien et Ordovicien : existence de brachiopodes (mollusques), conodontes (sorte d'anguille primitive disparue) et trilobites (insectes arthropodes disparus) ...

435-440 Ma entre Ordovicien et Silurien : il se serait produit deux extinctions massives, peut être suite à une grande glaciation avec désordre climatique et écologique ... et des difficultés d'adaptation des espèces suite au  recul de la mer sur des centaines de kilomètres et son retour ...

365 Ma Nouvelle extinction progressive de 70 % des espèces sur une période de 3 millions d'année ...

245-352 Ma Extinction massive du Permien ... avec près de 95 % des espèces vivantes qui disparaissent ainsi que 70 % des espèces terrestres (plantes, invertébrés, vertébrés).

225 Ma milieu du trias ...  élimination d'une forte  proportion de reptile mammalien ou thérapsides  (premiers reptiles qui concurrencèrent les dinosaures) ...  ils  évoluèrent ensuite en différentes lignées de carnivores et d'herbivores alors dominant, laissant le champ  libre aux dinosaures ...

195 Ma L'extinction du Trias-Jurassique tue 20% des espèces marines, la plupart des diapsides (reptiles sauf  les tortues et les oiseaux) et les derniers grands amphibiens).

65 Ma Les extinctions du Crétacé tuent 50 % des espèces, dinosaures non aériens compris ...

Afin de mieux documenter cette dernière période-clé de l'histoire de la Terre, je trouve important de reproduire, ci-après,  les propos du professeur de Duve ...

« On sait depuis longtemps par les restes fossiles qu'une catastrophe planétaire a dû se produire il y a environ 65 millions d'années, provoquant l'extinction des dinosaures et de nombreuses autres espèces vivantes.  En 1978, deux physiciens  américains, Luis Alvarez et son fils Walter, trouvèrent des indices dont ils déduisirent que la chute d'un gros astéroïde était le phénomène responsable de ce cataclysme. Cette hypothèse a depuis été amplement confirmée et le point d'impact a même été localisé, en un endroit dénommé aujourd'hui Chicxulub dans la péninsule de Yucatan, au Mexique. Ce cas est fréquemment cité comme exemplaire de la portée considérable des effets que des circonstances environnementales fortuites peuvent exercer sur l'évolution biologique.  N'était un énorme boulet tombé du ciel, les dinosaures en seraient peut-être toujours à parcourir la terre, les mammifères mèneraient une existence précaire à l'ombre des grands reptiles et nous ne serions pas là pour le constater. »

D'autre part, nul n'ignore que  la fin de notre monde  est inéluctable dans un million ou deux d'années, quand notre soleil s'effondrera sur lui-même pour devenir ce qu'on nomme, faute de mieux, un trou noir, entraînant avec lui toutes ses planètes et nous par conséquent (Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans « A l'écoute du vivant - le poids du passé sur l'avenir de la vie. » page 215).

-----

La terre est la surface et le milieu de la vie qui est née dans un liquide, l'eau et s'est développée dans l'eau pour se répandre ensuite hors de l'eau.

La vie s'est créée «elle-même » un terreau dont se nourrissent les végétaux en cycles (appelés aussi cycles du carbone) qui nourrissent eux-mêmes les animaux pour retourner à l'inerte organique et le développer en transformant matière et énergie, selon la loi fondamentale de l'équilibre des forces qui régit l'Univers. (E=mc²)

Ce concept fut illustré par Lavoisier, en 1789, qui reformula une phrase d'Anaxagore de Glazomènes (500-428 avt J.-C) : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau »

-----

Tant que nous sommes en vie ou que nous restons en vie, même si nous ne sommes plus qu'un souffle de vie, nous ne sommes pas mort ... la vie nous fait exister, être, respirer, palpiter, subsister, croître, grandir ... nous profitons de la vie en coulant d'heureux jours et menant joyeuse vie ... nous donnons vie et l'enlevons ou l'ôtons  ... nous pouvons avoir la vie dure et survivre à nos malheurs ...

------

 

Le chant de la vie.

 

J'ai vu courir l'insecte

Que la rosée humecte,

 

J'ai vu le papillon

Au chaud dans le sillon,


J'ai vu l'oiseau agile

Sous l'arbrisseau fragile,

 

J'ai vu le lapereau

Blottir son doux museau,

 

J'ai vu la fière abeille

Sur la fleur qui s'éveille,


J'ai vu le tendre agneau

Taquinant les moineaux,

 

J'ai vu le petit faon

Dormir près d'un enfant,

 

J'ai vu le roi des cimes

Survoler les abîmes,

 

J'ai vu l'eau du ruisseau

Courir sous l'arbrisseau

 

J'ai vu le ciel s'ouvrir

Pour la rose fleurir

 

J'ai vu le cerf altier

S'enfuir dans les sentiers

 

J'ai vu l'aigle élégant,

L'épervier arrogant.

 

J'ai vu enfin la fleur

Nous offrant ses couleurs.

 

J'ai vu la vie partout :

Dans les prés et les champs,

Dans le ciel et dans l'eau,

Au doux soleil couchant

Et quand il est fardeau,

 

J'ai vu la vie partout :

Sous la pluie qui caresse,

Sous le vent qui ne cesse,

Sous l'orage rageur,

Et l'ouragan vengeur.

 

-----

 

Le poète se penche un peu sur la nappe d'argent qui brille en son cœur.  Il y voit tant de choses indéfinissables que son âme n'en peut plus de les  porter tellement elles sont subtiles, tellement elles sont évanescentes ...

Il voudrait tant atteindre ce sublime qu'il ressent dans son esprit mais qui reste en lui, qui lui démange l'âme ... qu'il n'exprimera jamais faute de mots ou de phrases  ... ou de cœur ...

C'est l'insatisfaction dans le sentiment de l'inachevé ... du lointain impossible à atteindre... d'un rêve inaccessible parce qu'inexprimable ... d'un éden qui sera toujours perdu ...

L'insatisfaction dans l'inachevé serait-ce la condition des « humains » ... ?

 

-----

 

Pour terminer, nous donnerons la parole aux écrivains et poètes qui n'ont cessé de chanter la vie et aux philosophes de disserter sur l'existence ...

La première partie de la vie se passe à désirer la seconde ; la seconde à regretter la première (Alphonse Karr)

Ne prenez pas la vie au sérieux ; de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant (Bernard Fontenelle)

La vie, on est toujours à pester contre elle, et quand onla quitte, on râle  (Roland Bacri)

La vie devient une chose délicieuse, aussitôt qu'on décide de ne plus la prendre au sérieux (Henry de Montherlant)

Certes Dieu n'a pas besoin de l'existence ; c'est bien plutôt l'existence qui a besoin de Dieu (Alain)

La question de l'existence de Dieu demeure intimement liée à celle de la finalité de l'existence même de l'homme. (Jean-Paul II)

L'existence des chrétiens prouve la non-existence de Dieu (Louis Scutenaire)

Notre existence se trouve entre deux éternités (Timée, philosophe grec, sixième siècle avant J-C)

Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par lui garantir l'existence (Léon Blum)

Toute existence tire sa valeur de la qualité de l'amour : « Dis-moi quel est ton amour et je te dirai qui tu es »  (Jean-Paul II)

Où la langue n'est point parlée, le peuple n'a point d'existence (Guido Gezelle)

Par la statistique, je pourrais prouver l'existence de Dieu (George Gallup)

La vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort (Bichat -célèbre médecin français, mort à 31 ans)

Il y a des gens à qui la mort donne une existence (Louis Scutenaire)

La vie d'un homme n'est qu'une lutte pour l'existence avec la certitude d'être vaincu (Arthur Schopenhauer)

L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme (Karl Marx)

N'existent que les êtres dans l'espace et le temps.  Dieu n'existe pas puisqu'il est éternel (Jean d'Ormesson)

Vivre est ce qu'il y a de plus beau au monde, la plupart des gens existent, c'est tout.  (Oscar Wilde)

 

-----

 

Je tiens aussi, comme je le fais chaque semaine, à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un autre effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

 

-----

 

 

 

 

 


18/02/2011

Ch. 29.9h - Les trésors de l'existence : Notre planète

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances

-

Je tiens à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

-------

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s’avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l’athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite) créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation de sujets traités dans l’ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l’obtenir immédiatement

-----

 

 

 

Ch. 29.9h  -  Les trésors de l'existence : notre planète

 

LA TERRE est la surface sur laquelle l'homme, les animaux se tiennent et marchent, qu'il s'agisse de la surface terrestre, à l'état naturel ou aménagé, du sol d'une construction, d'une habitation, d'un véhicule et c'est aussi la matière qui forme la couche superficielle de la croûte terrestre, considérée dans sa surface (Grand Robert).

Données utiles : Circonférence orbitale : 924.375.700 km.  ... Vitesse orbitale moyenne : 29,783 km ... Satellite : la lune ... Rayon équatorial : 6.378,137 km ... Superficie : 510.067.420 km² ... Azote N2 : 78,084 % volume sec ...Oxygène O2 : 20,946 %  volume sec ...  Argon Ar : 0,9430  % volume sec ...  Vapeur d'eau H2O : 0,4 % volume global ...

La planète terre est constituée d'une croûte de 35 km, sous les continents, de 5 à 7 km, sous les océans et à 60 km dans la Cordillères des Andes en Argentine, alors que son sommet culmine à 6962 mètres par rapport au niveau de la mer ...  En dessous de cette croûte se trouve une partie solide en plaque, la lithosphère de 100 Km qui glisse et peut plonger jusqu'à 700 Km. dans un manteau de consistance plastique, l'asthénosphère (du grec asthenos, sans résistance) ...

Le concept d'asthénosphère apparaît à la fin des années 1960 avec la révolution de la tectonique des plaques en même temps que le concept de mésosphère ... L'asthénosphère est comprise entre la lithosphère et la mésosphère La profondeur de l'asthénosphère dépend donc directement de l'épaisseur de la lithosphère. Elle varie entre environ 100 km sous les océans (quelques km au niveau des rifts océaniques) et environ 170 km sous les continents ...

Viennent ensuite le noyau externe (2270  km. d'épaisseur) et le noyau interne ou graine (1216 km. d'épaisseur) pour trouver le centre de la terre.

Le mont Everest est le plus haut sommet à 8848 mètres d'altitude par rapport au niveau de la mer ... Le plus haut point du globe par rapport au centre de la Terre est le Chimborazo en Équateur qui culmine à 6268 mètres d'altitude par rapport au niveau de la mer ... La Terre ayant une forme ellipsoïdale avec un rayon 21 km plus important à l'équateur qu'aux pôles, la proximité avec l'équateur de Chimborazo le rend plus proche du centre de la Terre que l'Himalaya ...

La terre est la surface et le milieu de la vie qui est née dans l'eau et s'est développée dans l'eau pour se répandre ensuite hors de l'eau ...

La vie s'est créée «elle-même » un terreau dont se nourrissent les végétaux et les animaux en cycles (appelés aussi cycles du carbone) pour retourner à l'inerte organique et le développer en transformant matière et énergie, selon la loi fondamentale de l'équilibre des forces qui régit l'Univers. (E=mc²)

Ce concept fut illustré par Lavoisier, en 1789, qui reformula une phrase d'Anaxagore de Glazomènes (500-428 avt J.-C) : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau »

La Terre est la plus massive des quatre planètes telluriques (Terre, Vénus, Mercure et Mars - tellurique vient du latin tellus : sol, solide, non gazeux comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) ...  Elles possèdent en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croute)  ...  Leur surface est solide et elles sont composées principalement d'éléments non volatils (roches silicatées, 97 % de la croûte terrestre) ... Les planètes telluriques sont beaucoup plus petites que les planètes gazeuses, mais ont une densité beaucoup plus élevée car elles sont composées de fers et de silicates  ...

Age et formation de la Terre : La terre ainsi que les autres  planètes du système solaire se sont formées il y a 4,467 milliards d'années à partir d'une nébuleuse solaire (masse de poussières et de gaz en forme de disque détachée du soleil en formation)  ... Initialement en fusion, la couche externe de la Terre s'est refroidie pour former une couche solide ... Plus tard, les impacts d'astéroïdes ont causé de nombreux changements sur l'environnement à la surface ...

L'activité volcanique intense de cette époque a produit une atmosphère primitive et de la vapeur d'eau condensée, mêlée à de la glace apportée par des comètes (petit corps du système solaire constitué d'un noyau de glace et de  poussière) ... Les océans et une activité chimique intense dans un milieu hautement énergétique ont produit des molécules capables de se reproduire, il y a environ 4 milliards et demi d'années ... La vie serait apparue 500.000 ans plus tard ...

L'apparition de la  photosynthèse met ensuite l'énergie solaire au service de la vie ... C'est un processus bioénergétique qui permet aux plantes et à certaines bactéries de synthétiser de la matière organique en exploitant la lumière du Soleil ... La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les plantes vertes ... A l'échelle planétaire, ce sont les algues et le phytoplancton (plancton végétal) qui produisent le plus d'oxygène, suivi des forêts ...

La couche d'ozone ou ozonosphère désigne la partie de la stratosphère contenant une quantité relativement importante d'ozone (un pour cent mille) ... A haute altitude,  elle a pour effet de d'absorber la plus grande partie du rayonnement solaire ultraviolet, dangereux pour les organismes vivants ...

L'accumulation de dioxygène (O2) dans l'atmosphère favorise la vie animale et végétale ainsi que le développement d'une couche d'ozone (O3) dans la haute atmosphère (O2 devient O3), protégeant la surface de la planète de l'agression des rayons ultraviolets (5 % de l'énergie solaire) qui « tuent » la vie ...

Sans cette couche d'ozone, la vie n'aurait été possible que dans les océans à une profondeur suffisante de la surface des eaux, les ultraviolets ne pénétrant qu'en surface.

Le rayon de la Terre est variable : en effet le globe terrestre n'est pas parfaitement sphérique et le rayon réel équatorial est supérieur d'une vingtaine de kilomètres au rayon polaire ... Effet étonnant : le Mississippi dont la source se situe près des Grands Lacs, se déverse dans le golfe du Mexique à un niveau (distance du centre du globe) plus élevé que celui de sa source ... Si on évaluait l'altitude par rapport  au centre de la Terre, l'eau s'écoulerait donc du point le plus bas vers le point le plus haut ... En réalité le niveau des mers étant toujours pris comme référence des altitudes, le raisonnement en terme d'énergie mécanique est bien valide ...

-----

La terre ... nous la possédons ...  nous la travaillons ... nous la regardons transpirer dans le soleil ... nous y enfonçons nos doigts pour la fouiller amoureusement ... nous pénétrons sa glaise pour la façonner  ...  Elle est meuble, légère, grasse, lourde, maigre, vierge, arable, humide,

Elle se laboure pour les semailles ...  elle se cultive, elle se moissonne, elle se défriche, elle se fume, elle se pâture, elle s'enclave, elle se boise ...

Son argile est un cadeau des dieux : elle est en nos maisons, elle est en nos chaumières ... elle est au feu comme au four ...  elle est sur notre table en habit de porcelaine, elle est dans nos temples en vases antiques ... elle est de céramique sur nos murs ...

 

-----

 

Le chant de la Terre.

 

Ô toi, bout d'étoile, que Phébus nous donna

Pour susciter la vie dans la mer en veillée,

Dormant dans un lagon, creuset qui façonna

Le départ du vivant en mer ensoleillée.

 

Ô doux et chaud limon, précieux nid de la vie

Accorde en tes sillons la faveur des moissons

Qui montent vers le ciel, prières en unisson

Du pain de mes enfants et la joie de ma mie.

 

O toi, douce amante, qui nous endort le soir,

Chaude des feux du ciel et toute tiède encore,

Sois notre lit d'amour, notre couche d'espoir

Dans la nuit d'étoiles d'un ciel qui se décore.

 

Ô toi, sœur de la mer, qui guette les bateaux

Avec tous les enfants et l'épouse en manteau,

Celle qui tend les bras et celle qui s'empresse

De retrouver l'absent qui attend ses caresses.

 

Ô toi, planète bleue, orgueil de l'univers,

Qui étale au soleil sa vie exubérante,

Ses beaux jardins de fleurs, ses moissons abondantes

Donne-nous le printemps, éloigne les hivers.


-----

 

Pour parfaire cette évocation de celle qui nous porte et nous nourrit, je cède la place à nos grands hommes qui n'ont pas manqué de l'évoquer.

La terre nous en apprend plus long sur nous que tous les livres, parce qu'elle nous résiste.  L'homme se découvre quand il se mesure avec l'obstacle.  (Antoine de Saint- Exupéry)

L'homme suit les voies de la Terre, la Terre suit les voies du Ciel, le ciel suit les voies de la Voie, et la Voie suit ses propres voies.  (Lao-Tseu)

La Terre seule demeure immortelle, la mère d'où nous sortons et où nous retournons. (Émile Zola)

Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre.  (François Mauriac)

Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté (Saint Luc)

Il est dans la nature de l'homme de piétiner ce qui est à terre.  (Eschyle)

Il y a tant de choses entre le Ciel et la Terre que les poètes sont seuls à les avoir rêvées  (Friedrich Nietzsche)

La loi d'amour est dure, mais tout injuste qu'elle soit, il faut néanmoins la subir, car elle uni le Ciel et la Terre depuis l'origine des temps  (Pétrarque)

Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé (Baise Pascal)

Il n'y a aucun pays de la Terre où l'amour n'ait rendu les amants poètes. (Voltaire)

L'autre jour j'ai rêvé que je me trouvais devant les portes du paradis.  Et saint Pierre me disait : « retourne sur Terre, il n'y pas de bidonville ici » (Mère Teresa)

Comment savez-vous si la Terre n'est pas l'enfer d'une autre planète ? (Adlous Huxley)

On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres (Voltaire)

Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la Terre n'est à personne (Jean-Jacques Rousseau)

Un souvenir heureux est peut-être sur Terre plus vrai que le bonheur (Alfred de Musset)

L'Église dit que la Terre est plate, mais j'ai vu l'ombre sur la lune et j'ai plus foi en l'ombre qu'en l'Église (Fernand de Magellan)

 

------

 

Je ne voudrais pas terminer sans me faire, une fois de plus, l'écho de l'avertissement que lance le professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans son livre : « Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie » en reproduisant les « bandeaux »qu'il y met en exergue ...

 

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

-----

 

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

 

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

-----

 

 

 

 

 

11/02/2011

Ch. 29.9g - Les trésors de l'existence : le soleil

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances

-

Je tiens à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

-------

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s’avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l’athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite) créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation de sujets traités dans l’ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l’obtenir immédiatement

-----

Ch. 29.9g -  Les trésors de l'existence : le Soleil

 

LE SOLEIL est l'astre qui donne la lumière et la chaleur à la terre, et rythme la vie à sa surface (Grand Robert) (du latin Sol - en grec Hélios) : Demi-grand axe de l'orbite de la Terre : 149.597. 870 km ...  Distance du centre de la voie lactée : 2,50x1017 km ou  8700 parsec  ...  Vitesse :  217 km/sec ...  Diamètre :  1.392.000 km  ...   Surface :  6,09x1012 ...  Volume :  1,41x1018 km 3 ... Masse : 1,9891x1030 kg  ...  Température au centre : 15,1 MK - à la surface 57 81 k - à la couronne : 5 MK  ... Son rayon vaut environ 100 fois celui de la terre ...  et sa masse environ 340.000 fois celle de la terre ... densité moyenne : 1,4 ... Comprend la chromosphère, la couronne et la photosphère (épaisseur 300 km.)

Le soleil est un gros producteur d'énergie, l'étoile centrale du système solaire ... C'est une étoile moyenne du type naine jaune qui transforme dans son centre  de l'hydrogène en hélium par un processus de fusion nucléaire ...

La chaleur dégagée par le soleil augmentera au fil du temps ... A long terme, dans plusieurs centaines de millions d'années,  elle atteindra un niveau tel que la vie ne sera plus possible sur terre ... il épuisera  ses réserves d'hydrogène dans un peu plus de cinq milliards d'années ... Il s'effondrera alors sur lui-même en se transformant en naine blanche, très dense et peu lumineuse ... il se refroidira ensuite pour devenir une naine noire ...

Il fait le tour de sa galaxie en 250 millions d'années ... des changements importants de la faune et de la flore sont dus à son passage dans des nuages d'électrons  du plan galactique provoquant des périodes de glaciations ...  Il tourne sur lui-même avec une période de 27 jours terrestres   ... comme ce n'est pas un objet solide, il subit une rotation différentielle qui le fait tourner  plus rapidement à son équateur (25 jours) qu'à ses pôles (35 jours) ...

Le système solaire est situé dans la voie lactée qui est une galaxie du type spirale barrée (les bras spiraux n'émergent pas du centre de la galaxie, mais d'une bande d'étoiles traversant ce centre).  Cette galaxie est d'un diamètre d'environ 100.000 années- lumière et contient 200 milliards d'étoiles ...  La situation  de notre système planétaire est favorable à l'évolution de la vie sur terre en le situant dans une zone privilégiée de stabilité interstellaire lui évitant des collisions catastrophiques ...

Dans notre galaxie, on compte relativement peu d'étoiles distantes de moins de 10 années-lumière du Soleil, le système plus proche étant celui d'Alpha du centaure à 4,4 années-lumière ...

C'est l'énergie solaire qui rend possible la vie sur Terre par apport de chaleur et de lumière permettant la présence d'eau à l'état liquide et la photosynthèse des végétaux (phénomène qui permet aux plantes et certaines bactéries de synthétiser de la matière organique en exploitant la lumière du soleil, grâce à la chlorophylle qui est un pigment assimilateur des végétaux photosynthétiques responsable de la couleur verte des végétaux   -  la longueur d'onde la moins absorbée du rayon lumineux étant le vert, c'est sous cette couleur que la feuille nous apparait)

Il est incontestable que notre planète n'est qu'un minuscule « déchet de soleil » puisque à lui seul, le soleil représente  99,86 % de la masse totale du système solaire ... Les 0,14 % restants représente la masse des planètes dont la terre, une des plus petites ... Elles sont au nombre de huit (si on exclue Pluton que les scientifiques hésitent de qualifier de planète) : En donnant  à la terre un diamètre équatorial et une masse de 1 ... Mercure a un diamètre de 0.382 (0.06 de masse) Vénus  0,949 (0.82)... Mars 0.532  (0,11)  ...Jupiter 11,209  (317,8)  ... Saturne  9,449 (95,2) ...  Uranus 4,007  (14,6)  ...  Neptune 3,883  (17,2)  ...

Dans sa symbolique et ses mythes, le soleil représente le pouvoir et s'il disparaît, la vie aussi ( il est le donneur de vie). En général il est masculin et actif, sauf  pour les japonais pour lesquels il sera la grande déesse kami  Amaterasu, sœur de Tsukuyomi, le kami de la lune (la famille impériale japonaise se targue de descendre d'Amaterasu) ... Dans l'Égypte antique, Amon Râ ou Rê est le dieu Soleil et un des dieux le plus important  ... Le pharaon Akhénaton en fera son dieu unique sous le nom d'Aton ...  Dans le panthéon grec, Apollon (ou Phébus : celui qui brille) est le fils de Zeus et Hélios sera la personnification du dieu lui-même ...

L'histoire a conservé des traces d'événements solaires comme l'éclipse solaire de 1223 av.J.-C.  qui ont été gravés sur une table d'argile dans la cité d'Ugarit (en Syrie d'aujourd'hui) ...  Anaxagore d'Athènes (500-428 av.J.-C.) fut exilé parce qu'il prétendait que le Soleil était un corps très grands éloigné de la Terre, on prétendait alors que la Terre était plate et que le Soleil était un dieu ...  La première tentative de calcul mathématique de la distance Terre-Soleil eut lieu en 200 avt. J.-C. par Aristarque de Samos ... Claude Ptolémée déclare en 150 après J-C que la Terre est un corps stationnaires au centre de l'Univers et que le Soleil, la Lune et les autres planètes tournent autour de la Terre ... C'est en 1543 que Copernic présentera son modèle d'Univers avec le Soleil au centre et les planètes tournant autour de lui ... mais ce n'est qu'en 1644 que Descartes énoncera une théorie selon laquelle  le Soleil est une étoile parmi bien d'autres ...

 

-----

Il est pâle, ardent, brûlant, radieux, de plomb, lourd, luisant, clair ...Il darde ses rayons, il dore et empourpre les choses, il brille dans le ciel, il étincelle et s'irise le matin ... il éblouit quand on veut le regarder ... Il grille, rôtit, dessèche ... Il mûrit les fruits ... Il calcine, consume, dévore, dessèche ... il frappe ... il noircit ... il bronze ... il se couche et s'endort ... Il éclaire

 

Hymne au  soleil.

 

Ô, bel astre du jour

Hautain en ton séjour

Écoute les prières

Des vivants de la terre.

 

Écoute-les le soir

Quand meurt l'horizon

Pleurer de ne plus voir

L'éclat de tes rayons.

 

Écoute le matin

La coq qui te salue,

La commère aux potins,

Les enfants dans les rues.

 

Écoute les prières

Des hommes de la terre

Qui t'implorent à genoux

De laisser ton courroux.

 

Écoute la chanson

De vulcain à la forge,

Des blés murs en moisson,

Et du vin qui dégorge.

 

Écoute encor toujours,

Ces longs refrains d'amour,

Ce chant des amoureux

Que tu rends si heureux

 

Écoute aussi le soir,

Quand alors tu t'endors

La nuit en voile noir

Te border, tendre alors.

-----

Pour terminer cet hommage à celui qui chaque matin nous réveille de sa lumière ... qui nous réchauffe en écartant les nuages ... qui vient après l'orage et la pluie ... voici quelques belles évocations d'auteurs célèbres :


Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement  (La Rochefoucauld)

Un soleil n'éclipse pas un soleil.  Un soleil n'est jamais éclipsé que par des lunes. (Victor Hugo)

Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d'autres transforment un point jaune en soleil (Pablo Picasso)

Quand je suis triste, je pense à vous, comme l'hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l'ombre (Victor Hugo)

La gloire est le soleil des morts (Honoré de Balzac)

Que le soleil ne se couche pas sur votre colère (Saint Paul)

Il y a de la place au soleil pour tout le monde, surtout quand tout le monde veut rester à l'ombre (Jules Renard)

La vérité est le soleil des intelligences (Vauvenargues)

Le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil (Jean Giraudoux)

De deux choses lune, l'autre c'est le soleil (Jacques Prévert)

Le soleil couchant est souvent beau.  Seulement le crépuscule est trop près de  lui ! (Li Chang-Yi)

Le soleil est l'ombre de Dieu (Michel-Ange)

Jamais le soleil ne voit l'ombre (Léonard de Vinci)

L'espérance, c'est sortir par un beau soleil et rentrer sous la pluie (Jules Renard)

 

-----

 

Je ne voudrais pas terminer sans me faire, une fois de plus, l'écho de l'avertissement que lance le professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans son livre : « Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie » en reproduisant les « bandeaux »qu'il y met en exergue ...

 

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

 

-----

 

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

 

-----

 

 

 

 

 

 

04/02/2011

Ch. 29.9f - Les trésors de l'existence : l'air et le vent

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances

-

Je tiens à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

-------

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s’avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l’athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite)

créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation de sujets traités dans l’ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l’obtenir immédiatement

-----

 

Ch. 29.9f  -  Les trésors de l'existence :  L'air et le vent.

 

L'atmosphère terrestre est constituée d'une enveloppe gazeuse(l'air) que respirent les êtres vivants : L'air sec se compose de 78,8 % d'azote, 20,95 % d'oxygène, 0,933 % d'argon (du grec argos = paresseux -  il a la propriété d'être un gaz inerte et est utilisé dans les lampes à incandescence classique, la soudure à l'arc, les réservoirs d'extinction d'incendie ...) en dehors de ces composants, on y trouve en quantité minime du dioxyde de carbone, du néon, de l'hélium, du méthane, du krypton, du dihydrogène et de la vapeur d'eau (sauf à l'état sec)  ...

 

L'ATMOSPHÈRE COMPREND PLUSIEURS ZONES SUIVANT L'ALTITUDE

La troposphère s'étend depuis la surface du sol jusqu'à 8 à 15 km d'altitude ... (13 à 16 km à l'équateur et  7 à 8 km aux pôles) ... C'est dans cette couche que se produisent par condensation les nuages et la pluie ... et les vents par mouvements atmosphériques horizontaux et verticaux...

La stratosphère : s'étend de 8 à 15 km d'altitude jusquà 50 km ... c'est là que trouve la couche d'ozone (ozonosphère) suite à l'action du rayonnement solaire sur le dioxygène entre 20 et 50 km d'altitude - Son action a pour effet  d'absorber le rayon ultraviolet qui est dangereux pour les organismes vivants  - L'ozone est aussi un excellent filtre éliminant  les microorganismes dangereux qui l'atteignent  -  Il est très dilué, concentré il ne couvrirait la surface de la terre que d'une couche de 3 millimètres -  Sa formule chimique est O3 c'est-à-dire que sous l'action des rayons cosmiques l'oxygène  O2 se divise pour former 03 ...

La mésosphère : (du grec mésos : milieu) et mésopause A ces altitudes, entre 50 et 80 km, la température décroit jusqu'à 80° à 100° en dessous de zéro ... Les météorites y brulent ... ce phénomène apparait sous la forme d'étoiles filantes ...

La thermosphère : Commence à 80-85 km jusqu'à 640 km  ... (thermopause entre 500 et 1000 km) la température y augmente avec  l'altitude jusqu'à 1500 degrés, mais ne se ressentirait pas à cause de la faible pression ... C'est dans cette couche qu'orbite la station spatiale internationale (ISS) ...

L'ionosphère : est la partie de l'atmosphère ionisée par les radiations solaires, elle s'étend de 50 à 1000 km ... elle joue une rôle important dans l'électricité atmosphérique et forme le bord intérieur de la magnétosphère ... favorise la propagation des ondes radio sur la terre qui sont retournées avec un certain angle qui leur permet de faire presque le tour de la terre ... est responsable aussi des aurores  boréales et australes ...

L'exosphère : au-dessus de la thermosphère ( de 350 à 800 km d'altitude à  50.000 km) ... C'est la zone idéale pour l'orbite des satellites à cause de la rareté des collisions entre particules comparables au milieu interplanétaire ... D'où exceptionnelle durée de vie des satellites qui ne subissent plus le freinage permanent dû aux éléments contenus dans les zones plus basses ...


LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE .

La pression atmosphérique est le résultat direct du poids total de l'air se trouvant au-dessus du point où la pression est mesurée ...

Elle est mesurée avec le baromètre à mercure ... Les premiers qui ont constaté les effets de la pression atmosphérique furent , à l'époque de Galilée, vers 1635, les ingénieurs et fontainiers de Florence chargés de construire de gigantesques pompes aspirantes pour amener l'eau dans les jardins du palais ...

Ils constatèrent avec stupéfaction que leur pompes aspirantes ne pouvaient élever l'eau que d'une dizaine de mètres ... On retrouva dans les notes de Galilée qu'il avait songé que l'air devait avoir un poids, mais n'en n'avait tiré aucune conclusion ...

A l'époque, on prétendait que l'eau s'élevait dans les tubes par aspiration parce que la nature a horreur du vide alors qu'elle est refoulée par l'effet d'une pression extérieure ... Tout le monde sait maintenant que cette c'est ce phénomène qui fait que les pompes les plus puissantes n'aspireront jamais l'eau à plus de dix mètres de profondeur ...

Torricelli succède à Galilée comme physicien à la cour du Duc de Toscane ... Il reprend les notes de son prédécesseur et fait  des expériences prouvant que la pression atmosphérique est responsable de la montée de l'eau dans un espace vide. .


LE BAROMÈTRE (du grec  baros : poids, pesanteur)

Torricelli invente le baromètre en 1643 (il ne fut appelé baromètre qu'en 1665/66 par Robert Boyle) en remplaçant l'eau par du mercure qui est 13,6 fois plus dense, ce qui permet de le contenir dans un tube plus mince ...  Torricelli remarquera aussi que la hauteur du mercure dans le tube varie avec les changements climatique et qu'une baisse précède généralement une période de mauvais temps (pluie) ... Ce baromètre appelé à cuvette était constitué d'un tube ouvert plongé dans une cuvette de mercure, la pression atmosphérique faisant monter le mercure à environ 76 cm  ...

Blaise Pascal pense comme Descartes que l'air a un poids et que le mercure doit monter plus haut si on fait l'expérience à plus haute altitude ... Il refait l'expérience à diverses altitudes chez son frère qui habite au pied du puy de Dome et constate bien que la hauteur du mercure diminue bien au fur et à mesure que l'on s'élève ...

Différends baromètres furent perfectionnés par la suite (à cadran, à siphon, à gaz, anéroïde, à ressort, etc. ...) ainsi que les barographes ou baromètres enregistreurs utilisés dans les stations météorologiques ...

Le baromètre peut servir également à la prévision du temps, l'approche d'une dépression  (creux barométrique) se traduit par une tendance à la baisse sur une période de l'ordre de 3 à 12 heures ... la valeur et la rapidité de la baisse de pression sont des indicateurs valables de l'intensité de la perturbation atmosphérique qui s'approche ...

 

LA VENT ET LES VENTS.

L'atmosphère crée un mouvement, appelé vent, dans la masse de gaz située à la surface notre planète ... Neptune et Saturne connaissent des vents violents ... Les vents sont provoqués par un réchauffement inégalement réparti à la surface de la planète par l'énergie solaire et la rotation de la planète ...

On mesure sa vitesse avec un anémomètre (invention de Robert Hooke) ... Blaise Pascal fut le premier à décrire le vent comme un mouvement de l'air ...  Il oxygène les océans par agitation de sa surface ... il disperse de nombreux agents organiques et inorganiques ... façonne la forme de plantes et le relief du sol ... influence le déplacement des insectes volants et des oiseaux migrateurs ... il est aussi une source d'énergie pour le travail mécanique (moulin à vent, éolienne)

La direction du vent est indiquée par une girouette, invention de la Grèce antique ... Même en son absence, on peut le créer et le ressentir par un déplacement rapide dans l'air (vélo, moto) .

El Nino est un courant d'eau chaude de surface qui envahit la partie orientale du Pacifique Sud suite à un affaiblissement des alizés vents équatoriaux  ... tandis que la Nina est l'inverse du phénomène ...

La mousson est le nom d'un système de vents périodiques des régions tropicales, actif particulièrement dans l'océan indien et l'Asie du Sud  ... Certains systèmes météorologiques  sont si stables et si anciens que les vents ont reçu un nom comme Mistral, Tramontane, sirocco, Chinook, Khamsin, Simoun  ... et aussi : Aquilon, Zéphyr, Fœhn,  Alizés,  ... et bien d'autres encore ...

Les causes principales des grands flux de circulation atmosphérique sont la différence de température entre l'équateur et les pôles qui cause des différences de pression et la rotation de la Terre qui dévie le flot d'air qui s'établit entre ces régions ...

Le vent est l'élément majeur des systèmes météorologiques puisqu'il est leur médium de transport ...  Cependant la terre est très irrégulière dans la forme de ses continents et l'ensoleillement dépend non seulement des saisons mais également de la couverture nuageuse qui est soumise au vent qui tire son énergie des différences de température qui sont une des résultantes de l'ensoleillement ...

Le vent obéit ainsi aux lois de l'effet domino, la difficulté résidera dans le nombre de facteurs à prendre en compte quant à la prévisibilité du résultat puisque le vent se nourrit de multiples sources : d'autres vents, les différences de température entre deux zones géographiques ou entre deux couches d'atmosphère, la rotation de la Terre, l'attraction terrestre, les effets sur le relief, etc. ...

Le record du vent le plus violent (en dehors des tornades) jamais observé scientifiquement sur Terre a été homologué, début 2010 et a eu lieu le 10 avril 1996 lors du passage du cyclone Olivia à l'île de Barrow (Australie Occidentale)  ... Il avait atteint pendant une minute 230 km/h.

Le vent inspire les religions qui en font des divinités : Eole (Rome)  -  Borée, Euros,Notos,Zéphir (Grecs)  Fujin (Japon)   Chi Po (Chine)  Amon (Égypte) Kirk (Celtes) Kukulcan(Mayas) djinns(Arabes)

Expressions de langage :  Vent de liberté, de panique de folie ...Contre vents et marées ... Du vent ...Quel bon vent vous amène ... Qui sème le vent récolte la tempête ... Être ouvert aux quatre vents ... Être ou ne pas être dans le vent ... Le vent tourne ... Avoir eu vent de ...

L'air est le composant dans lequel nous « baignons » bien qu'il nous soit invisible et ne soit perceptible que lorsqu'il est en mouvement - il est alors : vent ... souffle, brise, tempête, ouragan, typhon, cyclone, bourrasque, rafale, tourmente, bise, bouffée ...

-----

Il s'élève dans les vallées ;  il fraîchit le jour brûlant ;  il murmure dans les sources ;  il siffle et mugit depuis les sommets ;  il souffle, fait rage et s'engouffre dans les vallées ;  il hurle dans les torrents ; il bruit, chuchote, murmure, frissonne et frémit dans les branches ;  il fouette, caresse le visage ; il gonfle les voiles ;  il fait tourner les girouettes ; ...  il est frais, froid, doux, chaud, tiède, léger, fort, violent, impétueux, furieux ...

-----

 

Le chant de l'air et du vent.

 

Ô toi, subtil ami

Qui en nos corps a mit

La vie de notre sang

Palpitant en nos flancs.

 

Ô toi, souffle du soir,

Baiser des matins clairs

Qui affleure la mer

Luisante en son miroir.

 

Ô toi, chanson d'Éole

Courbant les moissons folles,

Tu t'égares dans les monts

Les crêtes et les vallons.

 

Ô toi, souffle des voiles,

Au jour et aux étoiles,

Tu pousses les vaisseaux

Suivis de grands oiseaux.

 

Ô toi, fils des gros vents,

Tempête en océan,

Tu calmes en vain tes pères,

Rugissant, en colère.

 

Ô toi, parfum des cimes,

Dans le lac de nos ciels,

Tu es notre arc-en-ciel.

Aux dieux que nous servîmes.

 

-----

 

Poètes et écrivains ne manqueront pas de s'en donner à cœur-joie pour « jongler verbalement » avec ces merveilles de notre existence : l'air et le vent ...

Je plains ceux qui ont l'air intelligent ; c'est une promesse qu'on ne peut tenir (Alain)

 

L'air est plus pur à  la campagne parce que les paysans dorment les fenêtres fermées (Eugène Ionesco)

 

L'indifférence donne un faux air de supériorité (Joseph Joubert)

 

Il est si vieux qu'il ne sort de sa bouche que des mots qui ont l'air historique (Jules Renard)

 

L'air de Paris est si mauvais que je le fais toujours bouillir avant de respirer (Erik Satie)

 

Son âme : une bulle d'air dans une boule de chair (Jules Renard)

 

Qui sème le vent récolte la tempête (Osée - prophète hébreux du septième siècle avant J-C)

 

Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni où il vient ni où il va. (St Jean)

 

Autant en emporte le vent (François Villon)

 

Notre intelligence c'est une bougie en plein vent (Jules Renard)

 

L'hirondelle, le jouet préféré du vent (Jules Renard)

 

Le vent qui éteint une lumière, allume un brasier (Pierre-Augustin Caron Beaumarchais)

 

Petite pluie abat grand vent (proverbe français)

 

La vie est une bougie dans le vent (proverbe japonais)

 

La gentillesse c'est de l'amour donné par petites bouffées (anonyme)

 

La rêverie vagabonde est nécessaire à une bonne hygiène de vie, à l'équilibre de l'homme dans la bourrasque quotidienne (Bernard Pivot)

 

 

 

-----

 

Je ne voudrais pas terminer sans me faire, une fois de plus, l'écho de l'avertissement que lance le professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans son livre : « Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie » en reproduisant les « bandeaux »qu'il y met en exergue ...

 

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

 

-----

 

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

 

-----