Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/02/2011

Ch. 29.9f - Les trésors de l'existence : l'air et le vent

Symphonie de l'Harmonieux - Mélodie de l'existence

-

Carnet de notes de cinquante années de réflexions sur

la motivation d'exister et la valeur de nos croyances

-

Je tiens à soutenir une « action de solidarité » envers les malchanceux de la terre en profitant de toutes les occasions qui se présentent pour lancer un appel de s'(impôt)ser une contribution régulière mensuelle (un ordre permanent de quelques euros en période de crise) en faveur des ONG (Offices Non Gouvernementaux) qui sont indispensables et ne peuvent rien faire sans nous (Contactez votre organisme financier) « Il vaut mieux allumer une chandelle dans l'obscurité que maudire l'obscurité » disait Confucius, aussi appelons l'action « chandelle ». L'idéal serait de provoquer un effet "boule de neige" en francophonie en faisant circuler le message parmi les internautes

Afin de bien documenter cet appel, voici un lien important qui permet de mieux sensibiliser tout un chacun sur la nécessité d'une action utile de solidarité envers les malchanceux du monde et plus particulièrement ceux d'Haïti.

http://asautsetagambades.hautetfort.com/media/02/00/17752...

-------

Propos d'un octogénaire provenant

d'un milieu foncièrement chrétien,

élevé dans cette foi et en ayant bénéficié

de tous les avantages, mais subi les contraintes,

et qui a consacré les dix années

qui viennent de s'écouler à

s'interroger sur les motivations d'exister

et la valeur des croyances.

Il s’avoue agnostique par loyauté de pensée

avec l’athéisme comme hypothèse de réflexion.

-------

Publication tous les vendredis à 9 heures 15

Les matières publiées sont reprises dans la liste des DOSSIERS (à droite)

créés dans le site (e-monsite) permettant la consultation de sujets traités dans l’ouvrage ou ailleurs

Cliquez sur le poste pour l’obtenir immédiatement

-----

 

Ch. 29.9f  -  Les trésors de l'existence :  L'air et le vent.

 

L'atmosphère terrestre est constituée d'une enveloppe gazeuse(l'air) que respirent les êtres vivants : L'air sec se compose de 78,8 % d'azote, 20,95 % d'oxygène, 0,933 % d'argon (du grec argos = paresseux -  il a la propriété d'être un gaz inerte et est utilisé dans les lampes à incandescence classique, la soudure à l'arc, les réservoirs d'extinction d'incendie ...) en dehors de ces composants, on y trouve en quantité minime du dioxyde de carbone, du néon, de l'hélium, du méthane, du krypton, du dihydrogène et de la vapeur d'eau (sauf à l'état sec)  ...

 

L'ATMOSPHÈRE COMPREND PLUSIEURS ZONES SUIVANT L'ALTITUDE

La troposphère s'étend depuis la surface du sol jusqu'à 8 à 15 km d'altitude ... (13 à 16 km à l'équateur et  7 à 8 km aux pôles) ... C'est dans cette couche que se produisent par condensation les nuages et la pluie ... et les vents par mouvements atmosphériques horizontaux et verticaux...

La stratosphère : s'étend de 8 à 15 km d'altitude jusquà 50 km ... c'est là que trouve la couche d'ozone (ozonosphère) suite à l'action du rayonnement solaire sur le dioxygène entre 20 et 50 km d'altitude - Son action a pour effet  d'absorber le rayon ultraviolet qui est dangereux pour les organismes vivants  - L'ozone est aussi un excellent filtre éliminant  les microorganismes dangereux qui l'atteignent  -  Il est très dilué, concentré il ne couvrirait la surface de la terre que d'une couche de 3 millimètres -  Sa formule chimique est O3 c'est-à-dire que sous l'action des rayons cosmiques l'oxygène  O2 se divise pour former 03 ...

La mésosphère : (du grec mésos : milieu) et mésopause A ces altitudes, entre 50 et 80 km, la température décroit jusqu'à 80° à 100° en dessous de zéro ... Les météorites y brulent ... ce phénomène apparait sous la forme d'étoiles filantes ...

La thermosphère : Commence à 80-85 km jusqu'à 640 km  ... (thermopause entre 500 et 1000 km) la température y augmente avec  l'altitude jusqu'à 1500 degrés, mais ne se ressentirait pas à cause de la faible pression ... C'est dans cette couche qu'orbite la station spatiale internationale (ISS) ...

L'ionosphère : est la partie de l'atmosphère ionisée par les radiations solaires, elle s'étend de 50 à 1000 km ... elle joue une rôle important dans l'électricité atmosphérique et forme le bord intérieur de la magnétosphère ... favorise la propagation des ondes radio sur la terre qui sont retournées avec un certain angle qui leur permet de faire presque le tour de la terre ... est responsable aussi des aurores  boréales et australes ...

L'exosphère : au-dessus de la thermosphère ( de 350 à 800 km d'altitude à  50.000 km) ... C'est la zone idéale pour l'orbite des satellites à cause de la rareté des collisions entre particules comparables au milieu interplanétaire ... D'où exceptionnelle durée de vie des satellites qui ne subissent plus le freinage permanent dû aux éléments contenus dans les zones plus basses ...


LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE .

La pression atmosphérique est le résultat direct du poids total de l'air se trouvant au-dessus du point où la pression est mesurée ...

Elle est mesurée avec le baromètre à mercure ... Les premiers qui ont constaté les effets de la pression atmosphérique furent , à l'époque de Galilée, vers 1635, les ingénieurs et fontainiers de Florence chargés de construire de gigantesques pompes aspirantes pour amener l'eau dans les jardins du palais ...

Ils constatèrent avec stupéfaction que leur pompes aspirantes ne pouvaient élever l'eau que d'une dizaine de mètres ... On retrouva dans les notes de Galilée qu'il avait songé que l'air devait avoir un poids, mais n'en n'avait tiré aucune conclusion ...

A l'époque, on prétendait que l'eau s'élevait dans les tubes par aspiration parce que la nature a horreur du vide alors qu'elle est refoulée par l'effet d'une pression extérieure ... Tout le monde sait maintenant que cette c'est ce phénomène qui fait que les pompes les plus puissantes n'aspireront jamais l'eau à plus de dix mètres de profondeur ...

Torricelli succède à Galilée comme physicien à la cour du Duc de Toscane ... Il reprend les notes de son prédécesseur et fait  des expériences prouvant que la pression atmosphérique est responsable de la montée de l'eau dans un espace vide. .


LE BAROMÈTRE (du grec  baros : poids, pesanteur)

Torricelli invente le baromètre en 1643 (il ne fut appelé baromètre qu'en 1665/66 par Robert Boyle) en remplaçant l'eau par du mercure qui est 13,6 fois plus dense, ce qui permet de le contenir dans un tube plus mince ...  Torricelli remarquera aussi que la hauteur du mercure dans le tube varie avec les changements climatique et qu'une baisse précède généralement une période de mauvais temps (pluie) ... Ce baromètre appelé à cuvette était constitué d'un tube ouvert plongé dans une cuvette de mercure, la pression atmosphérique faisant monter le mercure à environ 76 cm  ...

Blaise Pascal pense comme Descartes que l'air a un poids et que le mercure doit monter plus haut si on fait l'expérience à plus haute altitude ... Il refait l'expérience à diverses altitudes chez son frère qui habite au pied du puy de Dome et constate bien que la hauteur du mercure diminue bien au fur et à mesure que l'on s'élève ...

Différends baromètres furent perfectionnés par la suite (à cadran, à siphon, à gaz, anéroïde, à ressort, etc. ...) ainsi que les barographes ou baromètres enregistreurs utilisés dans les stations météorologiques ...

Le baromètre peut servir également à la prévision du temps, l'approche d'une dépression  (creux barométrique) se traduit par une tendance à la baisse sur une période de l'ordre de 3 à 12 heures ... la valeur et la rapidité de la baisse de pression sont des indicateurs valables de l'intensité de la perturbation atmosphérique qui s'approche ...

 

LA VENT ET LES VENTS.

L'atmosphère crée un mouvement, appelé vent, dans la masse de gaz située à la surface notre planète ... Neptune et Saturne connaissent des vents violents ... Les vents sont provoqués par un réchauffement inégalement réparti à la surface de la planète par l'énergie solaire et la rotation de la planète ...

On mesure sa vitesse avec un anémomètre (invention de Robert Hooke) ... Blaise Pascal fut le premier à décrire le vent comme un mouvement de l'air ...  Il oxygène les océans par agitation de sa surface ... il disperse de nombreux agents organiques et inorganiques ... façonne la forme de plantes et le relief du sol ... influence le déplacement des insectes volants et des oiseaux migrateurs ... il est aussi une source d'énergie pour le travail mécanique (moulin à vent, éolienne)

La direction du vent est indiquée par une girouette, invention de la Grèce antique ... Même en son absence, on peut le créer et le ressentir par un déplacement rapide dans l'air (vélo, moto) .

El Nino est un courant d'eau chaude de surface qui envahit la partie orientale du Pacifique Sud suite à un affaiblissement des alizés vents équatoriaux  ... tandis que la Nina est l'inverse du phénomène ...

La mousson est le nom d'un système de vents périodiques des régions tropicales, actif particulièrement dans l'océan indien et l'Asie du Sud  ... Certains systèmes météorologiques  sont si stables et si anciens que les vents ont reçu un nom comme Mistral, Tramontane, sirocco, Chinook, Khamsin, Simoun  ... et aussi : Aquilon, Zéphyr, Fœhn,  Alizés,  ... et bien d'autres encore ...

Les causes principales des grands flux de circulation atmosphérique sont la différence de température entre l'équateur et les pôles qui cause des différences de pression et la rotation de la Terre qui dévie le flot d'air qui s'établit entre ces régions ...

Le vent est l'élément majeur des systèmes météorologiques puisqu'il est leur médium de transport ...  Cependant la terre est très irrégulière dans la forme de ses continents et l'ensoleillement dépend non seulement des saisons mais également de la couverture nuageuse qui est soumise au vent qui tire son énergie des différences de température qui sont une des résultantes de l'ensoleillement ...

Le vent obéit ainsi aux lois de l'effet domino, la difficulté résidera dans le nombre de facteurs à prendre en compte quant à la prévisibilité du résultat puisque le vent se nourrit de multiples sources : d'autres vents, les différences de température entre deux zones géographiques ou entre deux couches d'atmosphère, la rotation de la Terre, l'attraction terrestre, les effets sur le relief, etc. ...

Le record du vent le plus violent (en dehors des tornades) jamais observé scientifiquement sur Terre a été homologué, début 2010 et a eu lieu le 10 avril 1996 lors du passage du cyclone Olivia à l'île de Barrow (Australie Occidentale)  ... Il avait atteint pendant une minute 230 km/h.

Le vent inspire les religions qui en font des divinités : Eole (Rome)  -  Borée, Euros,Notos,Zéphir (Grecs)  Fujin (Japon)   Chi Po (Chine)  Amon (Égypte) Kirk (Celtes) Kukulcan(Mayas) djinns(Arabes)

Expressions de langage :  Vent de liberté, de panique de folie ...Contre vents et marées ... Du vent ...Quel bon vent vous amène ... Qui sème le vent récolte la tempête ... Être ouvert aux quatre vents ... Être ou ne pas être dans le vent ... Le vent tourne ... Avoir eu vent de ...

L'air est le composant dans lequel nous « baignons » bien qu'il nous soit invisible et ne soit perceptible que lorsqu'il est en mouvement - il est alors : vent ... souffle, brise, tempête, ouragan, typhon, cyclone, bourrasque, rafale, tourmente, bise, bouffée ...

-----

Il s'élève dans les vallées ;  il fraîchit le jour brûlant ;  il murmure dans les sources ;  il siffle et mugit depuis les sommets ;  il souffle, fait rage et s'engouffre dans les vallées ;  il hurle dans les torrents ; il bruit, chuchote, murmure, frissonne et frémit dans les branches ;  il fouette, caresse le visage ; il gonfle les voiles ;  il fait tourner les girouettes ; ...  il est frais, froid, doux, chaud, tiède, léger, fort, violent, impétueux, furieux ...

-----

 

Le chant de l'air et du vent.

 

Ô toi, subtil ami

Qui en nos corps a mit

La vie de notre sang

Palpitant en nos flancs.

 

Ô toi, souffle du soir,

Baiser des matins clairs

Qui affleure la mer

Luisante en son miroir.

 

Ô toi, chanson d'Éole

Courbant les moissons folles,

Tu t'égares dans les monts

Les crêtes et les vallons.

 

Ô toi, souffle des voiles,

Au jour et aux étoiles,

Tu pousses les vaisseaux

Suivis de grands oiseaux.

 

Ô toi, fils des gros vents,

Tempête en océan,

Tu calmes en vain tes pères,

Rugissant, en colère.

 

Ô toi, parfum des cimes,

Dans le lac de nos ciels,

Tu es notre arc-en-ciel.

Aux dieux que nous servîmes.

 

-----

 

Poètes et écrivains ne manqueront pas de s'en donner à cœur-joie pour « jongler verbalement » avec ces merveilles de notre existence : l'air et le vent ...

Je plains ceux qui ont l'air intelligent ; c'est une promesse qu'on ne peut tenir (Alain)

 

L'air est plus pur à  la campagne parce que les paysans dorment les fenêtres fermées (Eugène Ionesco)

 

L'indifférence donne un faux air de supériorité (Joseph Joubert)

 

Il est si vieux qu'il ne sort de sa bouche que des mots qui ont l'air historique (Jules Renard)

 

L'air de Paris est si mauvais que je le fais toujours bouillir avant de respirer (Erik Satie)

 

Son âme : une bulle d'air dans une boule de chair (Jules Renard)

 

Qui sème le vent récolte la tempête (Osée - prophète hébreux du septième siècle avant J-C)

 

Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni où il vient ni où il va. (St Jean)

 

Autant en emporte le vent (François Villon)

 

Notre intelligence c'est une bougie en plein vent (Jules Renard)

 

L'hirondelle, le jouet préféré du vent (Jules Renard)

 

Le vent qui éteint une lumière, allume un brasier (Pierre-Augustin Caron Beaumarchais)

 

Petite pluie abat grand vent (proverbe français)

 

La vie est une bougie dans le vent (proverbe japonais)

 

La gentillesse c'est de l'amour donné par petites bouffées (anonyme)

 

La rêverie vagabonde est nécessaire à une bonne hygiène de vie, à l'équilibre de l'homme dans la bourrasque quotidienne (Bernard Pivot)

 

 

 

-----

 

Je ne voudrais pas terminer sans me faire, une fois de plus, l'écho de l'avertissement que lance le professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans son livre : « Génétique du péché originel  -  le poids du passé sur l'avenir de la vie » en reproduisant les « bandeaux »qu'il y met en exergue ...

 

« Tirant parti des pouvoirs de leur cerveau, les humains ont proliféré au-delà de toute mesure et exploité à leur profit une part importante des ressources de la planète. »

« L'histoire de l'humanité est une succession perpétuelle de guerres et de conflit »

« Si elle continue dans la même direction, l'humanité va au -devant d'épreuves épouvantables, sinon de sa propre perte. »

« La sélection naturelle a privilégié indistinctement toutes les qualités personnelles susceptibles de contribuer au succès immédiat des individus. »

« La sélection naturelle a privilégié les traits favorisant la cohésion à l'intérieur des groupes et l'hostilité entre groupes différents. »

« La sélection naturelle n'a pas privilégié la prévoyance et la sagesse nécessaires pour sacrifier des avantages immédiats aux exigences de l'avenir. »

« Le péché originel n'est autre que la faille inscrite dans les gènes humains  par la sélection naturelle. »

« La seule possibilité de rédemption à l'égard du péché originel génétique vient du pouvoir humain unique d'agir contre la sélection naturelle. »

 

-----

 

Autrement dit pour simplifier et dans les principales lignes, afin de livrer l'essentiel des recommandations du professeur (quatrième partie de son livre), il est urgent pour sauvegarder l'avenir de l'humanité, d'adopter une politique contraignante de limitation des naissances et d'une juste répartition du potentiel des « ressources » de notre planète ... au détriment d'un confort à rééduquer ...

Solennellement et étant donné l'audience essentielle qu'elles ont sur l'humanité, il fait appel aux religions et plus particulièrement à celles du « livre » pour qu'elles revoient « leur fonds de commerce » dans un sens plus conforme aux réalités futures afin d'éviter « une sélection naturelle » par le massacre des plus faibles ...

 

-----

 

 

Commentaires

Ton billet, cher Doulidelle, aurait-il réveillé Eole ? Le vent a renversé chaises et plantes avec fracas cette nuit sur la terrasse, et aujourd'hui en l'entendant hurler, le chat se garde de mettre la patte dehors. Bonne soirée, bon dimanche.

Écrit par : Tania | 05/02/2011

Eole s’est calmé … les prochains jours seront printaniers … Profitez-bien de vos premières « siestes » sur la terrasse … peut-être avec un bon gros pull … ! Affectueusement … Doulidelle

Écrit par : doulidelle | 06/02/2011

Les commentaires sont fermés.