Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/01/2010

HAÎTI...PROPOS D'UN OCTOGÉNAIRE

Mieux vaut allumer une chandelle dans l'obscurité, que maudire l'obscurité. (Confucius)

---------

Note : J’ai interrompu momentanément la publication de mes textes pour faire place à la transmission de cette « flamme de ma chandelle » qui devrait atteindre la petite centaine de visiteurs qui fréquentent mon blog, tout en espérant qu’ils en feront de même.

---------

Appel à ceux qui lisent ce billet dans toute la francophonie, de bien vouloir le transmettre, à leur entourage et leurs relations, afin de provoquer un effet « Boule de Neige » qui amplifiera l’action.

--------

Il faut se référer d’abord à un remarquable reportage de la Télévision de la Suisse romande que le Suisse Damien a communiqué et qui décrit bien la situation avec un reportage de qualité, d’une réalité cruelle.

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&channel=info#program=15;vid=11723976

(Pointer + clic ou cliquer sur « lien hypertexte »)

Le concert de paroles apitoyées et l’aveu d’impuissance que les médias ne cessent de transmettre venant de chacun d’entre nous, est caractéristique de notre nature humaine sentimentale qui se mobilise dans l’immédiat. Les moyens actuels de « vivre» l’actualité sont tels qu’ils touchent directement et nous mobilisent … Aux dernières nouvelles, malgré l’ampleur du mouvement, ces moyens seront nettement insuffisants, le gigantisme du désastre dépassant l’imaginable.

Cependant, nous oublierons vite, préoccupés par nos propres problèmes et ceux de notre environnement … : c’est humain et normal. Nous pensons que notre « carrure décisionnelle » est trop petite et trop étroite pour éradiquer toute la misère du monde et abandonnons à nos pouvoirs politiques le soin de s’en occuper en prélevant ses moyens sur notre capacité contributive.

Le vrai problème d’efficacité réside dans la complexité de notre organisation qui est paralysée par la lourdeur de son fonctionnement démocratique et par la nécessité de pourvoir aux besoins provoqués par une crise qui réduit les rentrées tout en augmentant les besoins d’assistance aux victimes de cette conjoncture et la mise en place des moyens de relance.

Il reste une solution : s’(impôt)ser nous-mêmes une contribution volontaire régulière (mensuelle par exemple) qui sera facile à supporter, mais qui deviendra importante par sa fréquence, afin d'aider les "idéalistes efficaces" qui sont sur place

Pour ce faire, il suffira de contacter votre organisme financier qui se chargera de l’opération que vous interromprez quand vous le voudrez. De plus si vous dépassez un certain plafond annuel (en Belgique 30 euros, en France 60 euros, en Suisse 100 CHF) une ristourne fiscale vous sera accordée allégeant ainsi votre effort (en Belgique déductible à 100% de la déclaration fiscale au même titre que des frais professionnels, en France 75% et en Suisse 100% (à ma connaissance). L’économie d’impôt est égale à 100 % ou 75 % de la libéralité déclarée, multiplié par le taux de la dernière tranche d’imposition des revenus du contribuable.

Il suffira simplement de secouer notre apathie pour téléphoner à notre organisme financier ou lui écrire nos instructions …

Voici la liste des organismes bénéficiaires sérieux et reconnus qui sont sur place avec des équipes aguerries et entraînées : Pour les Belges, je rappelle les numéros de compte, précédés de huit zéros : Médecins sans frontières (MSF) 60.60 ; Croix-Rouge 16.16 et compte commun des grands organismes « Haïti-Lavi » 12.12 (dont : Caritas International, Handicap International, Oxfam Solidarité, Médecins du Monde, Unicef Belgique qui sont sur place)

Pour les Français : Fondation de France (recommandé par Coumarine) envoyer chèque bancaire à BP 22 – 75008 Paris et MSF (Médecins Sans Frontières) instructions sur  (pointer+clic) :

https://don.secure.msf.fr/netful-presentation-association...

Pour la Suisse: MSF Suisse (CP 12-100-2) et Médecin du Monde Suisse : (Banque Cantonale Neuchâteloise A.1488.40.07)


Prélever un peu de notre confort pour s’en prendre à ces « chancres » de notre planète devient un devoir humanitaire… Le temps presse, l’avenir est en péril … N’attendons pas d’y être forcé … : Si ce n’est pas nous, ce seront nos enfants … Ce qui se passe en Haïti est un avertissement planétaire … Tous les grands prévisionnistes de la planète sont d’accord à ce sujet : plus nous attendrons, plus ce sera difficile … Agissons nombreux avec la force du nombre pour pallier notre faiblesse… « Mieux vaut allumer une chandelle dans l’obscurité que maudire l’obscurité » disait Confucius.

Nous avons tous besoin de guérir nos âmes gangrénées par l’indifférence … Agir avec nos petits moyens : « allumer une chandelle dans l’obscurité » pour « trouer » l’obscurité de l’indifférence …

Et puis, il y aura la reconstruction qui sera d’autant plus couteuse que cette région est menacée par les effets de glissement des plaques tectoniques sur lesquelles elle se situe … Il sera nécessaire de s’inspirer de l’expérience des Japonais qui se sont adapté au problème, tant dans leurs constructions que dans la formation de leur population, mais c’est extrêmement couteux … !

Commentaires

J'aime beaucoup votre façon sobre et efficace de proposer des solutions à plus long terme que celle qui est provoquée par un emballement émotionnel
Je ferai un lien vers votre blog...
Merci à vous
Je vous lis aussi comme promis au compte gouttes
Comme pour tous le temps manque pour de longues lectures... mais bien des choses que vous raontez m'intéressent beaucoup!
Bonne soirée à vous!

Écrit par : Coumarine | 22/01/2010

Je ferais un lien dans le vent des blogs de ce dimanche. Bien à vous

Écrit par : Zoë Lucider | 23/01/2010

Voilà, j'ai fait le relai sur mon blog. A bientôt.

Écrit par : colo | 26/01/2010

Où est Dieu ? IL est en nous qui l'avons "créé" pour nous apporter l'espoir d'une vie meilleure ... dans un "au-delà" où nous n'irons pas malgré l'intense désir "créé" par notre mécanique cérébrale ... de trouver un bonheur infini ...

Écrit par : doulidelle | 02/02/2010

Mon frère confrère, si Dieu pouvait interférer le cours des événements, nous aurions eu vent de sa présence depuis longtemps. La vie fait en effet parfois preuve d'une dure cruauté. Nos problèmes de français semblent tellement dérisoires à coté de toute la misère du monde que j'en éprouve parfois de la honte.

Écrit par : Jeux | 08/03/2010

Si Dieu pouvait ... Si Dieu voulait ... : nous cherchons un Dieu à notre portée ... ou bien "Il" n'existe pas ou bien "Il" ignore notre insignifiance d'accident intelligent !

Écrit par : doulidelle | 09/03/2010

Les commentaires sont fermés.